Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Actualités

Heures Musicales : 90 participants à l’atelier choral

Quatre-vingt choristes se sont produits, à l'abbatiale, sous la direction de Paul Smith.              Quatre-vingts artistes se sont produits, à l’abbatiale, sous la direction de Paul Smith

 

Quatre-vingt-dix personnes ont participé à l’atelier d’initiation au chant chorale, dirigé par Paul Smith, président de la fondation Voces cantabiles music. C’est aussi le cofondateur de Voces8, lauréat de nombreux prix internationaux et l’un des principaux ensembles vocaux britanniques, connu internationalement.

Mardi 8 août, 600 personnes ont assisté au concert donné par Voces8, dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye, sous le mécénat de Michael et Sally Payton. En deuxième partie, 80 des choristes de l’atelier ont interprété Grace et Drop, drop, slow tears, composé par Gibbons, ainsi que des negro spirituals, musique des esclaves noirs américains.

Mardi 15 août, à 21 h, concert La Tempête dédié à Claudio Monteverdi, sous la direction de Simon-Pierre Bestion. Vendredi 18 août, clôture du festival avec Nathalie Stutzmann, Orfeo. Tél. 02 33 45 14 34.

Quatre-vingt-dix personnes ont participé à l’atelier d’initiation au chant chorale, dirigé par Paul Smith, président de la fondation Voces cantabiles music. C’est aussi le cofondateur de Voces8, lauréat de nombreux prix internationaux et l’un des principaux ensembles vocaux britanniques, connu internationalement.

Mardi 8 août, 600 personnes ont assisté au concert donné par Voces8, dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye, sous le mécénat de Michael et Sally Payton. En deuxième partie, 80 des choristes de l’atelier ont interprété Grace et Drop, drop, slow tears, composé par Gibbons, ainsi que des negro spirituals, musique des esclaves noirs américains.

Mardi 15 août, à 21 h, concert La Tempête dédié à Claudio Monteverdi, sous la direction de Simon-Pierre Bestion. Vendredi 18 août, clôture du festival avec Nathalie Stutzmann, Orfeo. Tél. 02 33 45 14 34.

Voir l’article original

Post navigation