Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Actualités

Le public au rendez-vous des Heures musicales

Le public a répondu présent aux concerts organisés par les Heures musicales de l'abbaye de Lessay.

Le public a répondu présent aux concerts organisés par Les Heures Musicales de l’Abbaye de Lessay !

 

Neuf grands concerts ont été donnés dans l’abbaye avec une moyenne de 500 personnes par concert pendant le festival.

Entretien
Marion Lecaplain, coordinatrice artistique du festival.

Quels ont été les temps forts du festival ?

On a réussi à lier les grandes formations musicales comme le choeur de chambre Accentus, l’ensemble Pygmalion… qui étaient venus les années précédentes auxquels se sont ajoutés de nouveaux artistes. Ce sont des paris intéressants en termes de musique car on ne les connaît pas. On est très content d’avoir reçu, par exemple, La Tempête, fondée en 2015 par Simon-Pierre Bestion. On savait que Les Vêpres, de Monteverdi, allaient provoquer quelque chose de bien, mais là c’était incroyable.

Des originalités ?

On voulait aussi mettre en valeur l’abbaye en faisant des choses un peu différentes, comme avec Franck Krawczyk qui a fait un écart vers le contemporain en termes de musique et de spatialisation. Pendant son concert, le public pouvait se déplacer dans l’abbaye pour écouter autrement et découvrir l’édifice.

Par ailleurs, l’atelier d’initiation au chant choral avec Paul Smith, co-fondateur de l’ensemble Voces8, a été un temps fort du festival. C’est un pari qu’on a lancé il y a trois ans. Il n’y avait que 10 participants, l’an dernier 60 et cette année 90. Nous sommes ravis. Cet atelier permet au public de s’approprier le festival, et d’abattre les frontières, de s’apercevoir que la musique classique n’est pas inaccessible et réservée à un certain public, mais qu’elle est faite pour tous.

La fréquentation était au rendez-vous ?

Nous sommes très contents. Les concerts ont été bien remplis, malheureusement nous avons dû faire un concert de moins car nous avons eu ne baisse de subvention. Cependant, si on regarde, au prorata du nombre de concerts, le public a répondu présents. Il y avait beaucoup moins de monde à celui de Franck Krawczyk, car c’est nouveau et les gens ont peut-être eu un peu peur. Mais ceux qui sont venus étaient ravis. On a reçu des textes et des poèmes sur l’expérience qu’ils avaient vécue.

Allez-vous faire quelque chose pour les scolaires ?

On y pense, mais c’est difficile car le festival a lieu l’été pendant les vacances. Mais oui, on aimerait énormément entreprendre quelque chose avec les établissements scolaires et les écoles de musique. C’est très important d’avoir un jeune public. Nous avons la chance d’avoir parmi nos bénévoles, une professeur du collège qui est prête à essayer de créer quelque chose avec le collège. Et, Paul Smith, de Voces8, serait prêt à venir, dans l’année, pour faire quelque chose.

Voir l’article original

Heures Musicales : 90 participants à l’atelier choral

Quatre-vingt choristes se sont produits, à l'abbatiale, sous la direction de Paul Smith.              Quatre-vingts artistes se sont produits, à l’abbatiale, sous la direction de Paul Smith

 

Quatre-vingt-dix personnes ont participé à l’atelier d’initiation au chant chorale, dirigé par Paul Smith, président de la fondation Voces cantabiles music. C’est aussi le cofondateur de Voces8, lauréat de nombreux prix internationaux et l’un des principaux ensembles vocaux britanniques, connu internationalement.

Mardi 8 août, 600 personnes ont assisté au concert donné par Voces8, dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye, sous le mécénat de Michael et Sally Payton. En deuxième partie, 80 des choristes de l’atelier ont interprété Grace et Drop, drop, slow tears, composé par Gibbons, ainsi que des negro spirituals, musique des esclaves noirs américains.

Mardi 15 août, à 21 h, concert La Tempête dédié à Claudio Monteverdi, sous la direction de Simon-Pierre Bestion. Vendredi 18 août, clôture du festival avec Nathalie Stutzmann, Orfeo. Tél. 02 33 45 14 34.

Quatre-vingt-dix personnes ont participé à l’atelier d’initiation au chant chorale, dirigé par Paul Smith, président de la fondation Voces cantabiles music. C’est aussi le cofondateur de Voces8, lauréat de nombreux prix internationaux et l’un des principaux ensembles vocaux britanniques, connu internationalement.

Mardi 8 août, 600 personnes ont assisté au concert donné par Voces8, dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye, sous le mécénat de Michael et Sally Payton. En deuxième partie, 80 des choristes de l’atelier ont interprété Grace et Drop, drop, slow tears, composé par Gibbons, ainsi que des negro spirituals, musique des esclaves noirs américains.

Mardi 15 août, à 21 h, concert La Tempête dédié à Claudio Monteverdi, sous la direction de Simon-Pierre Bestion. Vendredi 18 août, clôture du festival avec Nathalie Stutzmann, Orfeo. Tél. 02 33 45 14 34.

Voir l’article original

Les Heures Musicales s’achèvent

Les Heures Musicales s'achèventLe festival s’achève avec Nathalie Stutzmann (photo) et l’orchestre Orfeo 55. – Jacques Dudouit

 

Entamée le mardi 17 juillet, la 24e édition des Heures musicales de l’abbaye de Lessay s’achève le vendredi 18 août par un 9e concert dirigé par la contralto Nathalie Stutzmann.

L’orchestre de chambre « Orfeo 55 », qu’elle dirigera, interprétera des oeuvres de Nicolas Porpora (cantate Salve Regina, extraits de Semiramide et de l’opéra Polifemo, etc.) et de Georg Friedrich Händel (extraits de Rinaldo et de l’opéra Tolomeo).

Pratique. Rendez-vous dans l’abbatiale à 21 h précises. Tarif : entre 24 € et 42 € selon emplacements et réductions, 5 € pour les enfants de 4 à 16 ans. Contact : office communautaire « Côte Ouest Centre Manche Tourisme », tél. 02 33 45 14 34.

 

Voir l’article original

Un atelier choral avec Paul Smith

L’association des Heures musicales de l’abbaye de Lessay propose un atelier choral, animé par Paul Smith, membre du choeur Voces 8, spécialisé dans l’action culturelle. Ce dernier avait déjà animé l’atelier l’an dernier, qui avait connu un grand succès auprès de 80 choristes. Le principe est simple : ouvrir le chant choral à tous et passer un bon moment. Les choristes, débutants, confirmés mais tous amateurs, pourront se produire sur scène le soir du concert de Voces 8, mardi 8 août, à 21 h, pour chanter avec le choeur professionnel les chants appris lors de l’atelier. « Nous souhaitons, en organisant ces ateliers, démocratiser l’accès aux concerts, ouvrir les portes de l’abbaye à tous et donner envie à de nouveaux publics et pourquoi pas éveiller des vocations. Certains participants aux ateliers de l’an dernier ont rejoint des chorales depuis », confie Marion Lecaplain, coordinatrice artistique des Heures musicales.

Lundi 7 août et mardi 8 août, lundi de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 16 h 30 et mardi de 16 h 30 à 18 h 30. Atelier gratuit, dès 12 ans et donne droit à une place à 15 € pour le concert Voces8. Tél. 02 33 45 14 34

Voir l’article original

Un concert particulier vendredi 4 août à l’abbatiale

Le Concerto Kön s'est produit, mardi 1er août, dans l'abbatiale.                            Le Concerto Köln s’est produit, mardi 1er août, dans l’abbatiale.

 

Mardi 1er août, 264 personnes assistaient au concert donné par l’ensemble le Concerto Köln dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye.

Vendredi 4 août, Franck Krawczyk compositeur et pianiste animera une soirée autour de l’orgue. « Nous avons cherché, en invitant Franck Krawczyk, à ouvrir notre répertoire et à impliquer des forces musicales nouvelles dans la programmation. Il aime les défis, collabore régulièrement avec des danseurs, des artistes plasticiens tels que Christian Boltanski ou de grands metteurs en scènes tels que Peter Brook avec qui il a monté pas moins de trois spectacles. À la croisée des genres, il n’hésite pas à faire résonner l’orgue de l’abbaye, à l’unisson avec huit violoncellistes (dont des élèves du conservatoire de Caen) et une chanteuse soprano », indique Marion Lecaplain coordinatrice artistique. Le public sera invité à déambuler dans l’abbaye, selon un parcours expliqué par Franck Krawczyk au début de l’oeuvre, afin d’écouter, d’entendre la musique de différents points de vue. La musique sera celle inspirée d’une fugue de Brahms composée lors de la fin de vie de son grand ami et maître, Schumann.

Voir l’article original

Ravel, Haydn et Mozart s’invitent à Lessay

Ravel, Haydn et Mozart s'invitent à LessayFrançois Robin au violoncelle, Emmanuel François à l’alto, Nicolas Van Kuijk, et Sylvain Favre-Bulle au violon interprètent Ravel, Haydn et Mozart. – Jacques Dudouit

 

François Robin au violoncelle, Emmanuel François à l’alto, Nicolas Van Kuijk, et Sylvain Favre-Bulle au violon ont fondé le Quatuor Van Kuijk à Paris en 2 012. Depuis, ces quatre jeunes français ne cessent d’accumuler les récompenses sur les grandes scènes internationales. Salué par la critique, leur premier CD consacré à Mozart sera suivi cette année par un album dédié à un florilège de musique française.

Vendredi 28 juillet, le Quatuor donnait deux concerts à 15 h 30 et à 21 h « Les String Quartet de Haydn, Mozart et Ravel », respectivement le quatuor en mi bémol « La plaisanterie », le quatuor en do majeur « Les dissonances », le quatuor à cordes en fa majeur. En 1781, Joseph Haydn qui peut être considéré comme le père fondateur du nouveau genre musical, entre dans la période classique de son style. Dépassant rapidement la fonction de divertissement qu’il avait donnée à ses premiers quatuors, il fixait bientôt le style en un parcours de soixante-huit oeuvres qui n’ont cessé de constituer une référence pour ses successeurs. Installé à Vienne en 1 781, Mozart se hissa au niveau de son aîné, contribuant ainsi à affirmer la suprématie du « quatuor viennois ». En 1904, Ravel s’essaye avec brio au quatuor après avoir composé Pavane pour une infante défunte. Le son Ravel transparaît.

 

Voir l’article original

L’ensemble Pygmalion a rendu hommage à Mozart

Raphaël Pichon, ses solistes et une partie des musiciens.                           Raphaël Pichon, ses solistes et une partie des musiciens.

 

Depuis sept ans, Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion se produisent régulièrement au festival des Heures musicales.

« Ce soir c’est un concert plein de surprises », a confié, mardi 25 juillet, Raphaël Pichon en ouverture du spectacle. En effet, trois solistes : Sabine Devieilhe, Elliot Madore et Siobhan Stagg, malades, ont dû être remplacés.

« Les Dilettantes de Mozart sont des petites pièces qui portent déjà en elles le germe des grandes oeuvres à venir. Nous sommes au début des années 1780. À cette époque, la musique est exclusivement réservée à une élite aristocratique. Un jeune homme a un rêve, celui de sortir la musique de ces lieux élitistes, de la porter dans des lieux improbables et de donner uniquement des programmes qui ne parleraient que d’amour et de la nature. Cette histoire est à l’origine de ce que vous allez entendre. Cependant, nous l’avons recomposé pour ce soir, avec un certain nombre d’extraits des Noces de Figaro. »

« Une acoustique exceptionnelle »

Raphaël Pichon a fondé, en 2006, Pygmalion, un ensemble formé d’un choeur et d’un orchestre. Ils se produisent régulièrement au festival des Heures musicales depuis sept ans. « L’abbaye de Lessay est devenue un partenaire fidèle. Nous sommes très heureux de venir à chaque fois. C’est un endroit avec un esprit très particulier, très familial, qui a une histoire liée à sa reconstruction après la guerre. »

Le directeur musical est aussi sensible « aux efforts d’Edme Jeanson et de cette famille qui s’est emparée de ce festival qui a été avant-gardiste quant à la musique ancienne. Il y a une très belle programmation et qui a su construire des fidélités. C’est une très belle façon de voir la vie d’un festival. Par ailleurs, l’acoustique de ces lieux est absolument exceptionnelle. »

Trois grands concerts ont déjà été donnés sur les dix programmés dans ce festival, avec une moyenne de 500 spectateurs par concert.

« Des gens qui viennent de partout, de la Manche et des départements limitrophes ou encore de la région parisienne », confie Roselyne Finel, vice-présidente de l’association.

 

Voir l’article original

500 mélomanes au concert des Heures Musicales

L'ensemble Accentus-Insula Orchestra dirigé par Laurence Equilbey, a enchanté le public.   L’ensemble Accentus-Insula Orchestra,
dirigé par Laurence Equilbey, a enchanté le public.

 

C’est un départ en fanfare pour le festival des Heures musicales de l’abbaye de Lessay. Mardi 18 juillet, plus de 500 mélomanes ont applaudi les 70 musiciens, solistes et choristes de l’ensemble Accentus-Insula Orchestra, dirigés par Laurence Equilbey. Ils ont interprété avec brio La messe en do mineur1, de Mozart écrite en 1782.

Jusqu’au 18 août, une dizaine de concerts est programmée les mardis et vendredis soir, à 21 h. Vendredi, l’orchestre régional de Normandie et le Poème harmonique seront dirigés par Vincent Dumestre, ils rendront hommage au castrat italien Farinelli. Paolo Lopez, sopraniste, interprétera des airs d’Haendel, Hasse, Giacomelli, Porpora, ou encore de Caldara.

Vendredi 21 juillet, concert hommage à Farinelli, à 21 h, abbatiale de Lessay. Tarifs : de 18 à 42 €.
Site : www.heuresmusicalesdelessay.com

Voir l’article original

Prochains concerts du festival

Prochains concerts du festivalAvec l’Orchestre régional de Normandie et l’Ensemble Le Poème Symphonique, Vincent Dumestre rendra hommage au castrat Farinelli à travers des oeuvres de Händel, Hasse, Giacomelli, Porpora et Caldara. – Jacques Dudouit

 

Les concerts des Heures musicales de l’abbaye de Lessay commencent dans l’abbatiale romane à 21 h précises. Les mélomanes peuvent réserver leurs places auprès de l’office « Côte Ouest centre Manche Tourisme » au 02 33 45 14 34.
Vendredi 21 juillet, Vincent Dumestre rendra hommage au castrat Farinelli à travers des oeuvres de Händel, Hasse, Giacomelli, Porpora et Caldara avec l’Orchestre régional de Normandie et l’Ensemble Le Poème Symphonique. Fondé en 1982 par la région Basse-Normandie, l’orchestre est constitué de 18 musiciens permanents qui donnent près de 200 concerts par an. Mardi 25 juillet, Raphael Pichon à la tête de l’Ensemble Pygmalion interprètera Les dilettantes, sérénade de raretés mozartiennes pour six chanteurs et orchestre écrite autour de la décennie 1780 où il n’est plus le jeune prodige applaudi par les cours européennes. Vendredi 28 juillet à 15 h 30 et à 21 h, le Quatuor Van Kuijk interprètera les String Quartet de Haydn, Mozart et Ravel. Ces quatre jeunes français ne cessent d’accumuler les récompenses.
Un espace gourmand est disponible les soirs de concerts dans la cour de l’abbaye à partir de 19 h et pendant les entractes.
Des visites guidées de l’abbaye sont proposées entre 19 h 30 et 20 h 30 toutes les 30 minutes. 2 € par personne.

Pratique. tarifs de 19 à 42 € selon les concerts. Réduit : de 18 à 33 €. Enfants de 4 à 16 ans : 5 €. Carte membre 2017 : 25 €

 

Voir l’article original

NOUVEAU ! Un coussin de chaise dispo dès le 18 juillet 2017

NOUVEAU  cette année !

Découvrez les nouveaux coussins de chaise, aux couleurs du festival pour plus de confort tout au long de la saison …
Léger, pliable et souple, il deviendra votre allié indispensable pour profiter pleinement de vos soirées musicales !
Disponible avant chaque concert au tarif de 12 €

L’un des 10 événements à ne pas rater !

Pour La Presse de la Manche, notre festival est « l’un des 10 événements à ne pas rater cet été dans le centre-Manche »

 

Né en 1993, le festival se déroule dans l’enceinte de l’église abbatiale de Lessay, le chef d’œuvre le mieux préservé de l’architecture romane normande. Un orgue moderne y a été créé l’année suivante pour permettre d’accueillir les grandes pièces du répertoire, principalement baroque. Quelques grands noms du genre dont William Christie ou encore Jordi Savall, pour ne citer qu’eux, sont ainsi venus jouer à Lessay. Cet été, 10 concerts sont programmés du 18 juillet au 18 août.

La programmation
Mardi 18 juillet, 21 h : Accentus/Insula/ Laurence Equilbey. Vendredi 21 juillet, 21 h : Orchestre régional de Normandie/ Le poème harmonique/Vincent Dumestre. Mardi 25 juillet, 21 h : Ensemble Pygmalion/Raphaël Pichon (photo). Vendredi 28 juillet, 15 h 30 et 21 h : Quatuor Van Kuijk. Mardi 1er août, 21 h : Concerto Köln. Vendredi 4 août, 21 h : Franck Krawczyk. Mardi 8 août, 21 h : Voces 8. Mardi 15 août, 21 h : La Tempête/Simon-Pierre Bestion. Vendredi 18 août, 21 h : Orfeo 55/Nathalie Stutzmann.
Réservation sur www.heuresmusicalesdelessay.com

 

Voir tout l’article

Lessay …. au réveil ce matin sur France Musique

Marion Lecapelain, coordinatrice des Heures Musicales de l’Abbaye de Lessay au micro de France Musique pour parler de notre 24ème édition.

La Manche Libre – 15 juillet 2017

Que faire prochainement dans la Manche ?

Assister par exemple au concert de l’Orchestre Régional de Normandie et du Poème Harmonique le 21 juillet prochain comme l’indique La Manche Libre !

La Manche Libre – 15 juillet 2017

Rappel du programme de la 24ème édition de notre festival et photo des bénévoles qui vous accueilleront du 18 juillet au 18 août 2017

 

 

Un événement à ne pas rater !

Les heures musicales débutent

Les heures musicales débutent

Fondatrice de trois ensembles (Accentus en 1991, le Jeune Choeur de Paris en 1995, Insula Orchestra en 2012) qui lui ont valu une notoriété internationale amplement méritée, Laurence Equilbey inaugurait le 22 avril le tout nouveau Auditorium de « La Seine Musicale » sur l’ile Seguin à Paris. – Jacques Dudouit

Mardi 18 juillet, à 21 h, Laurence Equilbey étrennera avec l’ensemble accentus/Insula orchestra, la 24e édition des heures musicales de l’Abbaye en dirigeant la Grande Messe en ut mineur de Mozart. Inachevée, comme son Requiem, c’est l’une des plus célèbres oeuvres du génie autrichien. Mozart l’a composée en l’honneur de sa future épouse Constance, alors gravement malade. Cette messe, la plus impressionnante de Mozart, alterne des choeurs brillants et jaillissants avec des airs de soprano agiles et aériens dont le fameux « Incarnatus est » où la flûte et le hautbois dialoguent avec la soliste. Coproduction Insula orchestra, Festival d’Auvers-sur-Oise. Une heure sans entracte. 75 chanteurs et instruments.
Vendredi 21 juillet, Vincent Dumestre rendra hommage au castrat Farinelli avec l’Orchestre régional de Normandie et l’Ensemble Le Poème Symphonique à travers des oeuvres de Händel, Hasse, Giacomelli, Porpora et Caldara.
Un espace gourmand est disponible les soirs de concerts dans la cour de l’abbaye, à partir de 19 h et pendant les entractes. Des visites guidées de l’abbaye sont proposées entre 19 h 30 et 20 h 30 toutes les 30 minutes. 2 € par personne.

Pratique. Plein tarif : de 19 à 42 € selon les concerts. Tarif réduit : de 18 à 33 €. Tarif pour les enfants de 4 à 16 ans : 5€. Carte membre 2017 : 25€. Contact Côte Ouest centre Manche Tourisme : 02 33 45 14 34.

Voir l’article original

Les 24è heures musicales débutent

Les 24è heures musicales débutentLes bénévoles s’apprêtent à accueillir les artistes et les mélomanes du mardi 18 juillet au vendredi 18 août. – Jacques Dudouit

 

Du 18 juillet au 18 août, dix concerts prestigieux sont programmés à 21 h dans l’abbatiale pour les 24e Heures Musicales de l’Abbaye.En juillet, mardi 18, Laurence Equilbey avec Accentus/Insula Orchestra dirige la Grande Messe en ut mineur de Mozart. Vendredi 21, Vincent Dumestre rend hommage au castrat Farinelli avec l’orchestre régional de Normandie et l’ensemble Le Poème Symphonique à travers des oeuvres de Händel, Hasse, Giacomelli, Porpora et Caldara. Mardi 25, Raphael Pichon à la tête de l’Ensemble Pygmalion interprète Les dilettantes, sérénades mozartiennes. Vendredi 28, à 15 h 30 et à 21 h, le Quatuor Van Kuijk interprète les String Quartet de Haydn, Mozart et Ravel. En août, mardi 1er, l’ensemble du Concerto Köln présente des musiques pour le siècle des Lumières avec des oeuvres de Battista Sammartini, Galuppi, Hasse, Benda, Carl Philipp et Johann Christoph Bach. Vendredi 4, Franck Krawczyk présente un concert spatialisé avec soprano, orgue et 12 violoncelles lors d’une déambulation à l’intérieur d’une oeuvre. Mardi 8, le choeur Voces8 présente Sing Joyfully, a celebration of voices in harmony. Mardi 15, Simon-Pierre Bestion à la tête de l’ensemble La Tempête dirige les Vêpres de Claudio Monteverdi. Vendredi 18, la contralto Nathalie Stutzmann dirige l’orchestre de chambre Orfeo55 avec des oeuvres de Nicola Porpora et de Georg Händel.

Réservations au 02 33 45 14 34.

 

Voir l’article original