Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Author: isabelle jeanson

Lessay. Le chœur anglais The Sisteen pour clore la 29e édition des Heures musicales de l’abbaye de Lessay

Musique. Le concert propose des chants dédiés à la Vierge de trois compositeurs séparés par plusieurs siècles : les italiens Giovanni Pierluggi da Palestrina (1525-1594), Gregorio Allegri (1582-1652) et l’écossais James MacMillan né en 1959.

Lessay. Le chœur anglais The Sisteen pour clore la 29e édition des Heures musicales de l'abbaye de Lessay
A la tête des 18 choristes du groupe anglais The Sixteen, Eamonn Dougan exécute un programme baroque et contemporain avec Gregorio Allegri, Giovanni Pierluggi da Palestrina et James MacMillan – Jacques Dudouit

Heures musicales. Grâce au mécénat privé de Sally et Michael Payton, les 330 mélomanes ont pu apprécier le 12 août les voix d’or des 18 choristes anglais The Sisteen. Au programme, des chants dédiés à la Vierge de Palestrina, Allegri et Macmillan. Un fort bel émerveillement pour clore le festival.

 

 

Voir l’article original

Lessay. Pour la première fois aux Heures musicales de l’abbaye de Lessay, l’ensemble les Paladins interprètent plusieurs œuvres de Mozart

Musique. Au programme : Exultate Jubilate, plusieurs sonates d’Eglise, la Betulia Liberata, messe du couronnement…

Lessay. Pour la première fois aux Heures musicales de l'abbaye de Lessay, l'ensemble les Paladins interprètent plusieurs œuvres de Mozart
Parmi les 550 mélomanes, Marie-Andrée Bouchard-Lesieur (2ème à partir de la gauche au 1er rang), marraine de la première édition des Prim’Heures le 11 juin à Lessay – Jacques Dudouit

Heures musicales. Record battu le 9 août, parmi les 550 mélomanes, Marie-Andrée Bouchard-Lesieur, 2e à gauche sur la photo, marraine de la première édition des Prim’Heures, applaudit la mezzo-soprano Karine Deshayes et l’ensemble Les Paladins qui interprétaient des œuvres de Mozart.

Voir l’article original

Lessay. Dernière soirée des Heures musicales ce vendredi

L’ensemble Les Paladins a interprété Mozart devant 550 personnes.

L’ensemble Les Paladins a interprété Mozart devant 550 personnes.
                                        L’ensemble Les Paladins a interprété Mozart devant 550 personnes. | OUEST-FRANCE

Mardi, l’avant-dernier concert donné dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye de Lessay a rendu hommage à Mozart.
L’ensemble Les Paladins a interprété ses œuvres dans un concert intitulé Esxultate Jubilaté devant 550 personnes. Enthousiasmé, le public les a fortement applaudis et rappelé deux fois. En rappel, l’ensemble accompagné de Karine Deshayes mezzo-soprano a interprété deux morceaux célèbres de Mozart : le Laudate Dominum et l’Alleluia.

Vendredi 12 août, prochain et dernier concert de ce festival, à 21 h en l’abbatiale. L’ensemble The Sixteen sous la direction de Eamonn Dougan avec pour titre La Reine du ciel, et un programme baroque et contemporain de chants dédiés à la Vierge, dont le Miserere de Grégorio Allegri. Renseignements : Maison des loisirs et de la découverte au 02 14 15 00 19.

Voir l’article original

Lessay. Un florilège de chants dédiés à la Vierge conclut le 29e festival


Musique. A la tête des 18 choristes du groupe anglais The Sixteen, Eamonn Dougan propose un programme baroque et contemporain avec Gregorio Allegri, Giovanni Pierluggi da Palestrina et James MacMillan.

Lessay. Un florilège de chants dédiés à la Vierge conclut le 29e festival
The Sixteen, l’un des ensembles choraux les plus renommés au monde, met également en place de nombreux ateliers qui accueillent aussi bien les passionnés que les débutants. Photo Firedog

Pour le dernier concert des Heures musicales du 12 août, le groupe anglais The Sixteen, empêché de venir en 2021, offre un programme baroque et contemporain de chants dédiés à la Vierge dont le célébrissime « Miserere » d’Allegri qui causa un choc au jeune Mozart.

La figure de Marie, évoquée lors des deux premiers concerts en juillet, trouve son accomplissement dans la forme la plus pure de l’expression musicale : le chœur a cappella dirigé par Eamonn Dougan.

Harry Christophers, fondateur du groupe en 1979, explique : « Ce concert se penche sur la musique de trois compositeurs uniques dans leur dévotion à l’Église. Souvent surnommé le prince de la musique et par certains le sauveur de la musique d’église, Palestrina se distingue par son savoir-faire et sa production. Le sauveur de la musique d’église d’aujourd’hui est sans aucun doute James MacMillan. Je n’ai pas pu résister à mettre en contraste sa propre mise en musique puissamment émotionnelle du « Miserere » avec celle d’Allegri. »

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : le concert  » Flammes de magiciennes  » évoque les musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles

Musique. Au programme, les œuvres de Jean-Philippe Rameau, Marc-Antoine Charpentier, Marin Marais, Jean-Fery Rebel, Henri Desmarest, Jean-Baptiste Lully et Jean-Marie Leclair.

Lessay. Heures musicales : le concert " Flammes de magiciennes " évoque les musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles
500 mélomanes ont applaudi l’ensemble Amarillis fondé en 1994 par Héloïse Gaillard, hautboïste de renom. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Vendredi 5 août, le festival affichait complet pour la première fois. 500 mélomanes ont applaudi Véronique Gens et Marie Perbost, solistes de renom, qui ont remplacé au pied levé la soprano Patricia Petibon souffrante lors du concert donné avec brio par l’ensemble Amarillis.

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : à la tête de l’ensemble du Poème Harmonique, Vincent Dumestre dépeint l’époque de Vivaldi où Venise était célèbre dans l’Europe entière

Musique. Au programme, Vivaldi mais aussi des compositeurs oubliés comme Francesco Soto, Serafino Razzi et Pietro Antonio Locatelli.

Lessay. Heures musicales : à la tête de l'ensemble du Poème Harmonique, Vincent Dumestre dépeint l'époque de Vivaldi où Venise était célèbre dans l'Europe entière
460 mélomanes ont applaudi à tout rompre la mezzo soprano Eva Zaïcik et Vincent Dumestre à la tête du Poème harmonique – Jacques Dudouit

Heures musicales. A la moitié du festival, le président Christophe Jeanson se réjouissait du succès des concerts, notamment mardi 2 août où les 460 mélomanes ont applaudi à tout rompre la mezzo soprano Eva Zaïcik et Vincent Dumestre à la tête du Poème harmonique pour fêter le baroque italien.

Voir l’article original

Lessay. L’abbatiale accueillera un nouveau concert mardi

L’ensemble Amarillis et les deux cantatrices Véronique Gens et Marie Perbost.

L’ensemble Amarillis et les deux cantatrices Véronique Gens et Marie Perbost.
L’ensemble Amarillis et les deux cantatrices Véronique Gens et Marie Perbost. | OUEST-FRANCE

Vendredi, l’ensemble Amarillis, s’est produit à guichets fermés, soit 500 personnes présentes en l’abbatiale.

 Patricia Petibon, souffrante depuis trois jours, m’a demandé de la remplacer. Ce sont donc Véronique Gens et Marie Perbost qui interpréteront ce soir ce rôle qui était fait pour elle », ​confiait Héloïse Gaillard, directrice artistique de l’ensemble. Ce concert intitulé Flammes de Magicienne évoquait Médée et Circée au travers d’œuvres de musiciens français des XVIIe et XVIIIsiècle (charpentier, Rebel, Marin Marais, Desmarest, Lully et Leclair). La prestation des musiciens et des deux chanteuses a été fort appréciée du public qui les applaudit avec force.

Les Paladins sous la direction de Jérôme Correas, avec Karine Deshayes mezzo-soprano, interpréteront mardi des symphonies, des sonates, la grande messe en Ut, la messe du couronnement et Exsultate Jubilate de Mozart.

Mardi 9 août, à 21 h à l’abbatiale. Renseignements Maison des loisirs et de la découverte, tél. 02 14 15 00 19

Voir l’article original

Lessay. Deux concerts exceptionnels à l’Abbaye

Concerts. Les Heures Musicales se poursuivent à l’Abbaye de Lessay avec, mardi 9 août, Exsultate Jubilate de Mozart par Les Paladins et, vendredi 12 août, The Sixteen, un programme de chants dédiés à la Vierge.

Lessay. Deux concerts exceptionnels à l'Abbaye
Exsultate Jubilate, de Mozart par Les Paladins : qui mieux que Karine Deshayes, incomparable interprète rossinienne, pouvait mettre en valeur ce répertoire empreint tout à la fois d’enthousiasme et de lyrisme ?

L’ensemble musical Les Paladins dirigé par Jérôme Correas donnera, mardi 9 août, le concert Exsultate Jubilate. La musique de Mozart est jubilation, et c’est bien grâce à cette jubilation contagieuse que l’enthousiasme et la virtuosité de Karine Deshayes pourront nous faire sentir en retour tout l’amour que Mozart portait à ses interprètes. Vendredi 12 août, place à un programme baroque de chants dédiés à la Vierge avec l’ensemble The Sixteen dirigé par Eamonn Dougan. La figure de Marie trouve son accomplissement dans la forme la plus pure de l’expression musicale, le chœur a cappella.

Pratique. Lessay. Abbaye. Mardi 9 et vendredi 12 août à 21 h. Tarifs : de 15 à 40 €. De 4 à 16 ans : 5 €. Réservations : heuresmusicalesdelessay.com ou tél. 02 14 15 00 19.

Photo Marie-colette Becker

Voir l’article original

Lessay. Jubilez avec la musique de Mozart aux Heures musicales

Musique. Composé en 1773 par un Mozart âgé seulement de dix-sept ans, « Exultate Jubilate » est l’un des derniers fleurons d’une lignée de motets italiens baroques dans lesquels la virtuosité vocale est le garant d’une foi triomphante, enthousiaste et démonstrative.

Lessay. Jubilez avec la musique de Mozart aux Heures musicales
Pour la première fois aux Heures musicales de l’abbaye de Lessay, Jérôme Correas dirige la mezzo-soprano Karine Deshayes et les 21 musiciens de son ensemble Les Paladins créé en 2001. – Jacques Dudouit

La musique de Wolgang Amadeus Mozart est jubilation. Chez lui, jeunesse et maturité se conjuguent à tout âge. Cet « Aimé de Dieu » avait entre 15 et 24 ans lorsqu’il composa les œuvres du programme « Exultate, Jubilate » proposé, mardi 9 août, par Jérôme Correas. Ce chef dirige pour la première fois aux Heures musicales la mezzo-soprano Karine Deshayes et les 21 musiciens de son ensemble Les Paladins : 9 violons, 3 altos, 3 violoncelles, 2 hautbois, 2 cors, une contrebasse, un orgue et un clavecin. Créé à Milan, en 1773, par un Mozart, âgé seulement de 17 ans, pour le célèbre castrat Venanzio Rauzzini, l’Exsultate Jubilate nous donne une idée précise de l’habileté de Mozart à composer pour la voix. Il concocte une partition hautement acrobatique où l' »Alleluia » final étincelle de mille feux par la voix de Karine Deshayes. Aux côtés du célèbre « Laudamus te » de la Grande Messe en Ut et d’un air extrait de l’oratorio « La Betulia Liberata », des sonates d’église composées pour la cathédrale de Salzburg viennent compléter ce portrait musical d’un Mozart déjà génial.

Voir l’article original

 Lessay. Nouveau concert pour le festival des Heures musicales

Musique. Dans le cadre du festival des Heures musicales, Héloïse Gaillard, hautboïste de renom, avec la soprano Patricia Petitbon et 17 musiciens seront un concert le vendredi 5 août, à l’abbaye de Lessay.

Lessay. Nouveau concert pour le festival des Heures musicales
Fondatrice de l’ensemble Amarillis en 1994, Héloïse Gaillard, hautboïste de renom, propose un florilège de musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles avec la soprano Patricia Petitbon et 17 musiciens. – Jacques Dudouit

Vendredi 5 août à l’abbatiale, Héloïse Gaillard, à la tête de l’ensemble Amarillis, propose « Flammes de magiciennes », un concert de musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles avec Patricia Petitbon et 17 musiciens. Elle explique : « J’ai souhaité proposer à Patricia de faire revivre des héroïnes profondément attachantes mais aussi coupables dans leurs agissements. Crimes et maléfices, à cette époque-là, sont souvent associés dans la dramaturgie. Ainsi, Médée, aux multiples facettes, amoureuse et passionnée, se montre aussi cruelle et vengeresse lorsque les êtres humains et en premier lieu son amant Jason se détournent d’elle et la trahissent. »

Plusieurs parties se succèdent. Médée, vengeresse et cruelle, avec les œuvres de Marc-Antoine Charpentier, Marin Marais et Jean-Fery Rebel. Médée, amoureuse et humaine, vue par Marin Marais et Marc-Antoine Charpentier. Les tourments amoureux décrits par Henri Desmarest, Jean-Baptiste Lully et Jean-Marie Leclair. Enfin, du désespoir à la folie traité par Jean-Philippe Rameau.

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : les musiques italiennes à l’honneur

Musique. Le chef Clément Mao-TakacsDéjà s’est produit en compagnie de l’ensemble Secession Orchestra, avec brio, aux Heures musicales de l’abbaye de Lessay, 26 juillet.

Lessay. Heures musicales : les musiques italiennes à l'honneur
Déjà venu avec l’ensemble Secession Orchestra en 2021, le chef Clément Mao-Takacs a ravi l’assistance cette année et émis le souhait de revenir l’année prochaine. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Pour la deuxième année consécutive, Clément Mao-Takacs, avec l’ensemble Secession Orchestra et les solistes Faustine de Monès et Irina de Baghy, a réjoui, mardi 26 juillet, les 400 mélomanes grâce à un programme consacré aux musiques italiennes de Verdi, Puccini, Mascagni…

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : le virtuose Benjamin Alard exécute des variations Golberg de Jean-Sébastien Bach

 

Musique. Benjamin Alard s’est produit le 29 juillet aux Heures musicales de l’abbaye de Lessay pour interpréter les Variation de Goldberg de Jean-Sébastien Bach.

Lessay. Heures musicales : le virtuose Benjamin Alard exécute des variations Golberg de Jean-Sébastien Bach
Les 280 mélomanes ont apprécié la dextérité de Benjamin Alard, capable de croiser les mains sur les deux claviers du clavecin. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Bach a beau écrire qu’il a composé « à l’intention des amateurs », il fallait un musicien hors pair comme Benjamin Alard pour maîtriser, vendredi 29 juillet devant 280 mélomanes, la diversité des 30 variations Goldberg sur le clavecin : gigues, fugues, toccatas, canons, danses, duos…

Voir l’article original

Le festival à mi-parcours, c’est sur les ondes !

 

 

Joëlle Petrasek, coordinatrice artistique, fait un point à mi-parcours et nous présente la programmation du mois d’août 2022, au micro de Aurore Le Helloco.

Lessay. Les Heures Musicales se poursuivent.


Concerts. Au programme des Heures Musicales à l’Abbaye de Lessay, Nisi Dominus de Vivaldi par l’ensemble Le Poème Harmonique, mardi 2 août à 21 h, puis musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles par l’ensemble Amarillis, vendredi 5 août à 21 h.

Lessay. Les Heures Musicales se poursuivent
Depuis 1998, le Poème Harmonique fédère autour de son fondateur Vincent Dumestre, des musiciens passionnés et dévoués à l’interprétation des musiques des XVIIe et XVIIIe siècles. Rayonnant sur la scène française comme internationale, l’ensemble témoigne par ses programmes inventifs et exigeants d’une démarche éclairée au coeur des répertoires et d’un travail approfondi sur les textures vocales et instrumentales.

Venise est le rendez-vous des stars à l’époque baroque. Star d’aujourd’hui, la soprano Eva Zaïcik, entourée par Vincent Dumestre et les 18 prestigieux musiciens du Poème Harmonique feront revenir, par le pouvoir de cette musique irrésistible, les clameurs de la Piazza San Marco à l’Abbaye avec Nisi Dominus de Antonio Vivaldi (1678-1741), mardi 2 août à 21 h.

Place aux musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles vendredi 5 août à 21 h, avec Flammes de Magiciennes par les 17 musiciens d’Amarillis, avec Patricia Petitbon soprano, dirigés par Héloïse Gaillard.

Pratique. Abbaye de Lessay. Mardi 2 et vendredi 5 août à 21 h. Tarifs : de 15 à 40 €. De 4 à 16 ans : 5 €. Réservations sur le site internet : heuresmusicalesdelessay.com ou tél. 02 14 15 00 19.

Voir l’article original

Benjamin Alard présente son concert de ce soir et les Variations Goldberg de JS Bach.

Lessay. Heures musicales : le prochain concert ce vendredi

Ce concert, qui avait pour titre Violence et Passion, était un hommage aux composteurs italiens de la fin du XIXe siècle, début du XXe siècle. Les musiciens ont interprété avec fougue et passion ces musiques qui ont révélé en chacun des spectateurs des émotions vibrantes, notamment La Strada de Nino Rota et La Traviata, chantée avec brio par Faustine de Monès.

Vendredi 29 juillet, à 21 h, Benjamin Alard, organiste et claveciniste, organiste titulaire de l’orgue Aubertin de l’église Saint-Louis-en-l’Ile, invité régulier de festivals prestigieux à Saintes, Bruxelles, Saint-Petersbourg, Tokyo, Boston, Madrid ou Barcelone, interprétera les Variation Goldberg de Jean-Sébastien Bach. Renseignements : 02 14 15 00 19.

Voir l’article original

 

Benjamin Alard nous parle de sa passion des claviers, de l’abbatiale de Lessay….

Lessay. Festival des Heures musicales : à quoi s’attendre en août ?

 

Environnement. La 29e édition du festival des Heures musicales de Lessay se déroule du 19 juillet au 12 août. Découvrez le programme du deuxième mois.

Lessay. Festival des Heures musicales : à quoi s'attendre en août ?
L’ensemble Les Paladins et ses 21 musiciens viendront pour la première fois à l’abbaye de Lessay mardi 9 août. 

L’ensemble Le Poème Harmonique sera le premier concert du mois, mardi 2 août, avec Eva Zaïcik mezzo-soprano, sous la direction de Vincent Dumestre.

Vendredi 5 août, Patricia Petibon, soprano, et l’Ensemble Amarillis s’illustreront dans l’Abbatiale avec Héloïse Gaillard au hautbois et à la direction artistique. Mardi 9 août, du grand Mozart sera proposé par les Paladins. Ce même soir, les organisateurs ont la chance d’accueillir Karine Deshayes, une grande mezzo-soprano. Les Paladins et ses 21 musiciens viennent pour la première fois, tout comme The Sixteen, ensemble anglais pour le dernier concert vendredi 12 août avec un programme baroque et contemporain de chants dédiés à la Vierge, qui n’avait pas pu venir l’année dernière. « Il y en a pour tous les goûts », nous confient les organisateurs.

Pratique. Rendez-vous le mardi et le vendredi chaque été. Tarifs : de 15 à 30 €. De 4 à 16 ans : 5 €. Enfants de moins de 4 ans ne sont pas admis. Réservations sur le siteheuresmusicalesdelessay.com.Tél. 02 14 15 00 19

Voir l’article original

Photo ©Marie-Colette Becker

 

Lessay. Heures musicales : un nouveau concert apprécié

Musique. Guidé par une foi sincère, le compositeur de l’orchestre régional de Normandie et de l’ensemble vocal De Caelis, Léo Warynski, évoque les épisodes de la vie de la Vierge Marie, reflet et miroir de celle du Christ.

Lessay. Heures musicales : un nouveau concert apprécié
L’auditoire du concert de l’orchestre régional de Normandie et l’ensemble vocal De Caelis était captivé, le 22 juillet aux Heures musicales de l’abbaye de Lessay. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Vendredi 22 juillet, à la tête de l’orchestre régional de Normandie et de l’ensemble vocal De Caelis, Léo Warynski exécutait Le Miroir de Jésus d’André Caplet. L’occasion de découvrir sa palette variée, tour à tour proche de Debussy et du chant médiéval, notamment grégorien.

Lessay. Les Heures musicales à l’abbaye se poursuivent jusqu’au 12 août

Musique. Jusqu’au 12 août, les concerts de la 29e édition des Heures musicales de l’abbaye de Lessay sont donnés chaque mardi et chaque vendredi à 21 h précises en l’abbatiale romane.

Lessay. Les Heures musicales à l'abbaye se poursuivent jusqu'au 12 août
A la tête de l’ensemble du Poème Harmonique, Vincent Dumestre nous emmène à l’époque de Vivaldi où Venise était célèbre dans l’Europe entière pour la splendeur de ses processions.

Vendredi 29 juillet, il fallait un claveciniste hors pair comme Benjamin Alard pour maîtriser la diversité des formes utilisées dans les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach : duos, gigues, fugues, toccatas, danses, canons…

Vincent Dumestre est aujourd’hui l’un des artisans les plus inventifs du renouveau de la musique baroque. Mardi 2 août, à la tête de l’ensemble du Poème Harmonique, il nous emmène à l’époque de Vivaldi où Venise était célèbre dans l’Europe entière pour la splendeur de ses processions. Entre chants de dévotions populaires et polyphonies venues du fond des âges, c’est cette atmosphère de fête qu’il a voulu recréer. Le laboratoire instrumental d’Antonio Vivaldi toujours renouvelé avec les combinaisons de violons, flûtes, mandolines et violoncelles dans la Sinfonia al santo sepulcro et le motet Invicti bellate mais aussi les œuvres de compositeurs oubliés : la lumineuse sensualité qui baigne le Giesu dilletto de Francesco Soto, les chants de carnaval de Serafino Razzi ou bien la Sinfonia funebre de Locatelli.

Voir l’article original