Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Author: isabelle jeanson

Lessay. Trois mille mélomanes pour la 28e édition des Heures musicales

Concert. Pour la première fois dans l’abbatiale, Bertrand Cuiller a dirigé Caravansérail avec quatre concerti de Bach.

Lessay. Trois mille mélomanes pour la 28e édition des Heures musicales
Pour la première fois dans l’abbatiale, Clément Mao-Takacs a dirigé le Secession Orchestra avec des oeuvres de Ravel, Debussy, De Falla, Wagner, Milhaud et Moussorrgski. – Jacques Dudouit

« Trois mille mélomanes pour la 28e édition contre 3 600 en 2019, c’est une bonne fréquentation en période de crise sanitaire qui a empêché les entractes et la venue de l’ensemble anglais The Sixteen« , se réjouissait le coordonnateur artistique Charles Brossillon, à l’heure du bilan mercredi 18 août. Des plus beaux airs d’opéra de Mozart aux symphonies de Beethoven, les chefs-d’œuvre de la musique classique ont été à l’honneur avec les Arts Florissants, les grands maîtres vénitiens du XVIIe siècle avec Les Cris de Paris, les compositeurs français avec Correspondances, sans oublier la modernité avec Wagner et Ravel. Pour la première fois, Bertrand Cuiller a dirigé le Caravansérail et Clément Mao-Takacs le Secession Orchestra. Un festival éclectique allant du récital avec Benjamin Alard jusqu’aux orchestres de 40 musiciens !

Avec le conseil d’administration, désormais présidé par Christophe Jeanson, Charles Brossillon commence à bâtir le programme de la 29e édition, avec un projet de porte ouverte pour faire découvrir la musique classique en marge du festival.

 

Voir l’article original

Lessay. Plus de 3 000 spectateurs aux Heures musicales

Le festival des Heures musicales a rassemblé des styles de musique classique très hétéroclites du 20 juillet au 17 août. Et attiré plus de 3 000 personnes.

L’ensemble Les Talens lyriques a clos le festival des Heures musicales, en interprétant deux symphonies de Beethoven.L’ensemble Les Talens lyriques a clos le festival des Heures musicales, en interprétant deux symphonies de Beethoven. | OUEST-FRANCE

Le festival des Heures musicales de l’abbaye accueille tous les ans de la musique baroque. « Cependant, il reste ouvert à tous les répertoires. Cette année, nous avions cette ambition et je pense que c’est réussi. Les spectateurs étaient là et ils ont pu traverser l’histoire de la musique. Des gens préfèrent Wagner, il y a eu du Wagner ; d’autres du baroque italien, il y a eu les cris de Paris avec du baroque vénitien ; pour d’autres c’est la musique classique, il y a eu Beethoven et Mozart », résume Charles Brossillon coordonnateur des heures musicales.

L’important dans l’édition de cette année a été l’équilibre du premier au dernier concert en traversant les époques, les origines géographiques, les pays, la musique sacrée et profane et les effectifs artistiques sur scène. « Nous avons eu des grands ensembles, des ensembles plus restreints, des orchestres ou encore des chœurs et orchestres, et le retour d’un récital d’orgue. »

Seul un ensemble a cappella, le chœur des Sixteen, a été annulé en raison de la réglementation sanitaire anglaise concernant le Covid-19. Huit concerts avec des Ensembles de notoriété internationale ont donc eu lieu, du 20 juillet au 17 août, avec l’accueil de plus de 3 000 personnes. Deux ensembles venaient pour la première fois à Lessay : l’ensemble Secession Orchestra et le Caravansérail.

Le festival s’est terminé avec Les Talens lyriques qui ont interprété deux symphonies de Beethoven (7 et 8) devant plus de 500 mélomanes. « Un des grands projets pour l’an prochain, c’est de réussir un temps en marge des concerts qui soit ouvert à tous, comme par exemple une porte ouverte dont la forme reste à définir, ou une animation autour de la musique, pour faire découvrir le festival et la musique à tout un chacun », conclut Charles Brossillon.

Voir l’article original

Lessay. L’ensemble Le Caravansérail se produit pour la première fois aux Heures musicales de Lessay

 

Concert. Dans l’abbatiale de Lessay, vendredi 13 août, le concert a été entièrement consacré à quatre concerti de Jean-Sébastien Bach dont le troisième concerto brandebourgeois

Lessay. L'ensemble Le Caravansérail se produit pour la première fois aux Heures musicales de Lessay
300 mélomanes ont assisté au concert du Caravansérail. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Vendredi 13 août, pour la première fois à Lessay, Bertrand Cuiller dirigeait l’ensemble Le Caravansérail : quatre clavecins, un violoncelle, une contrebasse, deux violons et un alto pour quatre concerti de Jean-Sébastien Bach devant quelque 300 spectateurs enthousiastes.

 

Voir l’article original

Lessay. Le Caravansérail en concert ce mardi, à l’abbatiale

Les musiciens de l’ensemble Le Caravansérail.
Les musiciens de l’ensemble Le Caravansérail. | OUEST-FRANCE

L’ensemble Le Caravansérail, créé en 2015 par le claveciniste Bertrand Cuiller, se produisait pour la première fois vendredi, en l’abbatiale, dans le cadre du festival des Heures musicales de l’abbaye. Quatre clavecinistes et cinq musiciens à cordes ont interprété des concerti pour trois ou quatre clavecins, de Jean-Sébastien Bach, ainsi que le Concerto brandebourgeois n° 3. Ce concert, intitulé Concerti pour trois et quatre clavecins, a séduit les plus de 300 personnes présentes. C’était l’avant-dernier des huit concerts donnés dans le cadre du festival.

Il se termine ce mardi 17 août avec la prestation de 40 musiciens des Talens lyriques, sous la direction de Christophe Rousset, qui rendront hommage à Ludwig Van Beethoven en interprétant deux symphonies : la Symphonie n° 8 en fa majeur et la Symphonie n° 7 en la majeur.

Lessay. Le Caravansérail en concert ce mardi, à l’abbatiale
Voir l’article original

Lessay. Pour sa première prestation au festival, l’ensemble Secession Orchestra se taille un franc succès

Concert. À cause de la covid, l’ensemble constitué de 80 musiciens s’est produit en formation réduite à 50 % de son effectif.

Lessay. Pour sa première prestation au festival, l'ensemble Secession Orchestra se taille un franc succès
Trois cents mélomanes ont applaudi la performance des musiciens de l’ensemble Secession Orchestra et de la soprano Marie-Laure Garnier. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Grâce à l’équipe technique ayant installé les instruments des 39 musiciens de Secession Orchestra, dirigé mardi 3 août par Clément Mao-Takacs, 300 mélomanes ont fait une incursion aux XIXe et XXe siècles avec les œuvres de Wagner, Moussorgsky, Debussy, Ravel et De Falla.

Voir l’article original

Lessay. Les deux derniers concerts de la 28e édition des Heures musicales

Concert. Pour la première fois à Lessay le vendredi 13 août, Bertrand Cuiller dirigera l’ensemble Le Caravansérail qu’il a créé en 2015.

Lessay. Les deux derniers concerts de la 28e édition des Heures musicales
David Rousset à la tête de l’orchestre « Les Talens lyriques » exécutera les symphonies 7 et 8 de Ludwig Van Beethoven. – Jacques Dudouit

À la suite de l’annulation du concert Queen of Heaven de l’ensemble The Sixteen du 10 août à cause des consignes sanitaires en vigueur au Royaume-Uni, les Heures musicales ne comptent plus que deux rendez-vous.

Pour la première fois à Lessay, le 13 août, Bertrand Cuiller dirigera Le Caravansérail, ensemble qu’il a créé en 2015. Au programme, quatre concerti de Jean-Sébastien Bach, dont le troisième concerto brandebourgeois, interprétés par quatre clavecins, deux violons, un alto, un violoncelle et une contrebasse.

Mardi 17, David Rousset (photo) à la tête des 40 musiciens de l’orchestre « Les Talens lyriques » exécutera les symphonies 7 et 8 de Ludwig Van Beethoven.

 

Voir l’article original

Lessay. Concert réussi pour l’organiste Benjamin Alard

Benjamin Alard devant l’orgue de l’abbatiale.
Benjamin Alard devant l’orgue de l’abbatiale. | OUEST-FRANCE


« Les Heures musicales ont été créées en 1993, et l’orgue en 1994 par Jean-François Dupont, facteur d’orgue avec la collaboration de Christophe Simon, son organiste titulaire. Il s’agissait de construire un orgue destiné à la musique germanique sans être exclusif pour autant. Il est important de lui donner sa place dans le festival des Heures musicales »
, confiait Charles Brossillon, coordonnateur du festival lors de la prestation de Benjamin Alard, organiste titulaire de l’orgue de l’église Saint-Louis-en-l’Île à Paris ; et spécialiste de la musique de Bach. Ce dernier a interprété avec brio des œuvres de J.-S. Bach, F. Couperin et des transcriptions d’airs d’opéras de J.-P. Rameau, pour le plus grand plaisir de l’auditoire qui a salué sa prestation par de longs applaudissements.

Vendredi 13 août, à 21 h, l’ensemble Caravansérail se produira pour la première fois. Quatre clavecins, deux violons, une alto, un violoncelle et une contrebasse composent cet ensemble sous la direction de Bertrand Cuiller. Au programme trois concertos et le troisième concerto Brandebourgeois de Bach.

Renseignements. Tél. : 02 14 15 00 19

Voir l’article original

Lessay. Le concert de l’organiste Benjamin Alard a plu

Concert. Cent quatre-vingts mélomanes ont applaudi les œuvres de Rameau, Bach et Couperin interprétées par Benjamin Alard, le 6 août à Lessay.

Lessay. Le concert de l'organiste Benjamin Alard a plu
180 mélomanes devant l’orgue de l’abbatiale créé par le facteur Dupont en 1994. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Titulaire de l’orgue de l’église Saint-Louis-en-l’île de Paris, l’organiste Benjamin Alard a été applaudi par 180 mélomanes lors du concert donné le vendredi 6 août, sur l’orgue de l’abbatiale créé par le facteur Dupont. Au programme, les œuvres de Rameau, Bach et Couperin.

Voir l’article original

Lessay. Apothéoses, prochain concert ce vendredi soir

Sécession séduit le public avec une musique enjouée.

Sécession séduit le public avec une musique enjouée. | OUEST-FRANCE

Apothéoses était le titre du concert donné mardi, dans le cadre des Heures musicales de l’abbaye par l’ensemble Sécession orchestra sous la direction de Clément-Mao Takacs avec Marie-Laure Garnier, soprano, venue pour la première fois dans la commune. Un titre parfaitement adapté à ce concert. L’ensemble a interprété des œuvres de compositeurs du XIXe et du début du XXe siècle comme Ravel, Debussy, Manuel de Falle, Wagner et Moussorgski. « Une musique enjouée, jouée avec force et vivacité », confie un spectateur. Clément-Mao Takacs était ravi de retrouver le public et ses musiciens, après plus d’un an d’interruption en raison de la crise sanitaire et en remercie les bénévoles et organisateurs. Par ailleurs : « Les instruments à percussion ont été prêtés par l’école de musique de Coutances qui est venue les installer », tient à préciser Dominique Forget, le régisseur. Ce vendredi, l’orgue est à l’honneur, avec Benjamin Alard, organiste titulaire de l’orgue Bernard-Aubertin de l’église Saint-Louis-en-l’île, à Paris, depuis 2005. Il interprète des extraits des œuvres de Couperin, Bach et de Rameau. Tél. : 02 14 15 00 19Voir l’article original

Lessay. La musique baroque vénitienne s’invite aux Heures musicales

Concert. Dix-huit œuvres instrumentales, madrigaux et pièces sacrées ont été interprétées par l’ensemble Les Cris de Paris, le 30 juillet.

Lessay. La musique baroque vénitienne s'invite aux Heures musicales
Le concert du 30 juillet, dans l’abbatiale romane, a réuni 300 amateurs de musique baroque. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Créé par Geoffroy Jourdain, l’ensemble Les Cris de Paris s’est produit, vendredi 30 juillet, devant quelque 300 mélomanes à l’abbaye de Lessay. Les chanteurs et instrumentistes ont présenté tout un pan de la musique baroque de Venise entre 1600 et 1750.

 

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : de Couperin à Rameau en passant par Bach

Concert. L’organiste Benjamin Alard donne un concert à l’abbatiale de Lessay le 6 août.

Lessay. Heures musicales : de Couperin à Rameau en passant par Bach
Vendredi 6 août à 21 h, l’organise Benjamin Alard jouera des pièces d’orgue écrites par Rameau, Bach et Couperin sur l’orgue de l’abbatiale créé en 1994 par le facteur Dupont. – Jacques Dudouit

En raison des consignes sanitaires édictées par le Royaume-Uni, les organisateurs sont contraints d’annuler le concert Queen of Heaven donné le mardi 10 août par l’ensemble The Sixteen.

Vendredi 6 août à 21 h, l’organise Benjamin Alard jouera des pièces d’orgue écrites par Rameau, Bach et Couperin sur l’orgue de l’abbatiale créé en 1994. Titulaire de l’orgue de l’église Saint-Louis-en-l’île de Paris depuis 2005, l’artiste donne régulièrement des récitals autour de la musique de Bach de Moscou à Tokyo en passant par Madrid et Boston. Pour la première fois à Lessay le vendredi 13 août, Bertrand Cuiller dirigera l’ensemble Le Caravansérail qu’il a créé en 2015. Au programme, quatre concerti écrits par Jean-Sébastien Bach dont le troisième concerto brandebourgeois, interprétés par quatre clavecins, deux violons, un alto, un violoncelle et une contrebasse.

Réservations : www.heuresmusicalesdelessay.com, 02 14 15 00 19, à l’office de tourisme ou sur place. De 15 € à 40 €. 5 € pour les 4-16 ans.

 

Voir l’article original

Lessay. 300 personnes aux Heures musicales

Le festival des Heures musicales accueille des concerts à l’abbaye, jusqu’au mardi 17 août. Le public est venu en nombre pour assister à celui de l’ensemble Les Cris de Paris.

Les Cris de Paris ont enchanté le public des Heures musicales de l’abbaye.

Les Cris de Paris ont enchanté le public des Heures musicales de l’abbaye. | OUEST-FRANCE

 

Le festival Les Heures Musicales de l’Abbaye de Lessay se poursuit. « Cette édition a été concoctée par Olivier Mantéi avant sa nomination à la Philharmonie de Paris et accueille de grands ensembles incontournables du paysage musical français », confie Christophe Jeanson, le président de l’association organisatrice.

Mardi dernier, près de 300 personnes ont assisté au concert Passions Venezia donné par l’ensemble Les Cris de Paris. Sous la direction de Geoffroy Jourdain, six chanteurs et cinq musiciens ont emmené l’auditoire dans l’univers de la musique baroque vénitienne.

 

Quatre concerts au programme

L’abbatiale romane accueillera encore quatre concerts, les mardis et les vendredis, jusqu’au mardi 17 août. Secession Orchestra jouera pour la première fois à Lessay, mardi 3 août. 39 musiciens accompagneront Marie-Laure Garnier, soprano, sous la direction de Clément-Mao Takacs. Ils interpréteront des œuvres de Debussy, Wagner, Maurice Ravel, Manuel de Falle, Milhaud, Moussorgski.

Le 6 août, Benjamin Alard sera à l’orgue avec des morceaux de Bach, Rameau et Couperin. Le 13 août, le Caravansérail sera pour la première fois à l’abbatiale avec trois concertos pour clavecins de Bach et le troisième concerto Brandebourgeois sous la direction de Bertrand Cuiller. Les Talens lyriques clôtureront le festival Avec deux symphonies de Beethoven (7 et 8).

Le concert de The Sixteen du 10 août ne pourra pas avoir lieu, « en raison de la crise sanitaire. La réglementation anglaise les obligeait à être confinés dix jours à leur retour en Angleterre », précise Christophe Jeanson.

 

Voir l’article original

Lessay. L’Ensemble correspondance en concert ce vendredi

L’Ensemble Correspondance a enchanté le public.

L’Ensemble Correspondance a enchanté le public. | OUEST-FRANCE

Mardi, l’Ensemble correspondance, en résidence au théâtre de Caen (Calvados), spécialiste de la musique du Grand siècle, époque du baroque qui s’étend de 1600 à 1700, a mis à l’honneur des compositeurs en lien avec la Normandie, où ils étaient actifs, ont séjourné, ont composé ou fait entendre leur musique dans de grands édifices.

Dirigé par Sébastien Daucé, l’Ensemble a interprété des compositions de Marc-Antoine Charpentier, Louis Le Prince, Jacques Boyvin, Henry Dumont et Jean-François Lalouette devant plus de 300 spectateurs enchantés.

Le prochain concert des Heures Musicales de l’abbaye, Passions-Venezia 1600-1750, sera donné par Les Cris de Paris, ce vendredi, à 21 h, à l’abbatiale. Seize chanteurs et cinq instrumentistes, sous la direction de Geoffroy Jourdain, emmèneront l’auditoire en Italie, notamment à Venise, en compagnie de Monteverdi, Merula, Lotti et Marini ainsi que d’autres compositeurs comme Legrenzi, Cavalli et Caldara.

Vendredi 30 juillet, à 21 h, à l’abbatiale. Informations et réservations au 02 14 15 00 19 ou sur www.heuresmusicalesdelessay.com.

Voir l’article original

 

Lessay. Au XVIIe siècle, la musique baroque s’est propagée en Normandie par des motets de fort belle facture

Concert. Parmi les compositeurs normands, se détachent Henry Du Mont, l’organiste Jacques Boyvin et Louis Le Prince, actif à Lisieux. Leurs œuvres étaient interprétées le 27 juillet lors des Heures musicales.

Lessay. Au XVIIe siècle, la musique baroque s'est propagée en Normandie par des motets de fort belle facture
Trois cents mélomanes se sont plongés dans le monde sonore des compositeurs qui ont fait résonner les édifices sacrés de la Normandie du Grand Siècle. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Mardi 27 juillet, à la tête des onze chanteurs et onze instrumentistes de l’ensemble Correspondances, Sébastien Daucé faisait découvrir à quelque trois cents mélomanes les Motets du Grand Siècle avec Marc-Antoine Charpentier et des compositeurs normands comme Henry Du Mont.

 

Voir l’article original

Jeu-concours. Gagnez des places pour les Heures Musicales de Lessay !

Jeu, cadeau. La Manche Libre vous fait gagner des places pour deux spectacles des Heures Musicales de Lessay. Pour les obtenir, il vous faut répondre correctement à une question.

Jeu-concours. Gagnez des places pour les Heures Musicales de Lessay !
Gagnez des places pour deux spectacles à l’affiche des Heures Musicales de Lessay ! – Heures Musicales de Lessay

Les Heures Musicales de Lessay sont de retour à l’abbaye de la commune et ce jusqu’au mardi 17 août.

La Manche Libre, partenaire de l’événement, vous fait gagner des places pour deux spectacles organisés dans le cadre du festival.

Vendredi 30 juillet, Geoffroy Jourdain présentera, avec les 16 chanteurs et les 5 instrumentistes du groupe Les Cris de Paris, les chefs-d’œuvre du baroque italien de Venise de 1600 à 1750. 1 x 2 places à gagner. 

Vendredi 6 août, Bach, Rameau et Couperin seront joués par Benjamin Alard sur l’orgue de l’abbatiale créé par le facteur Dupont en 1994. 1 x 2 places à gagner. 

Attention, le pass sanitaire est demandé à l’entrée de ces spectacles.

Pour tenter de gagner ces places, répondez correctement à cette question :

Un tirage au sort sera organisé à l’issue du jeu. Vous avez jusqu’au jeudi 29 juillet à midi pour jouer. Les gagnants recevront leurs places par mail.

Bonne chance !

 

Voir l’article original

Lessay. 500 mélomanes applaudissent les œuvres de Mozart jouées sur instruments d’époque

Concert. Laurence Equilbey diririgeait 39 musiciens, le baryton Armando Noguera et la soprano Olga Pudova

Lessay. 500 mélomanes applaudissent les œuvres de Mozart jouées sur instruments d'époque
500 mélomanes dans la nef de l’abbatiale. – Jacques Dudouit

Heures musicales. Vendredi 23 juillet, 500 mélomanes ont applaudi Laurence Equilbey et les 39 musiciens d’Insula Orchestra qui jouaient sur instruments d’époque des œuvres de Mozart : symphonie n°40, Noces de Figaro, Don Giovanni, Flûte enchantée dont le fameux air La reine de la nuit.

 

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : de Monteverdi à Ravel en passant par Bach et Rameau

Concert. Le port du masque et le passe sanitaire sont obligatoires pour les concerts des Heures musicales de Lessay.

Lessay. Heures musicales : de Monteverdi à Ravel en passant par Bach et Rameau
À la tête des 42 musiciens de Secession Orchestra, Clément Mao-Takacs présente le programme Apothéoses avec les oeuvres de Ravel, De Falla, Debussy, Wagner, Moussorgsky et Milhaud. – Jacques Dudouit

Les concerts des Heures musicales ont lieu sans entracte à 21 h. Le port du masque et le passe sanitaire sont obligatoires.
Vendredi 30 juillet : Venise célèbre la naissance de l’orchestre baroque et l’avènement de l’art lyrique dans les premiers opéras publics au XVIIe à travers les œuvres instrumentales et pièces sacrées de Claudio Monteverdi, Tarquinio Merula, Antonio Lotti, interprétées par l’ensemble Les cris de Paris, dirigé par Geoffroy Jourdain.
Mardi 3 août : à la tête du Secession Orchestra composé de 42 musiciens, Clément Mao-Takacs présente le programme Apothéoses avec les œuvres de Ravel, De Falla, Debussy, Wagner, Moussorgsky et Milhaud.
Vendredi 6 août : l’organiste Benjamin Alard jouera des pièces d’orgue écrites par Rameau, Bach et Couperin sur l’orgue de l’abbatiale créé en 1994 par le facteur Dupont.
Réservations : www.heuresmusicalesdelessay.com – tél. 02 14 15 00 19, à l’office de tourisme ou sur place. De 15 € à 40 €. 5 € pour les 4-16 ans.

 

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : Insula orchestra a ravi son public

Laurence Equilbey, Olga Pudova ; Armando Noguera, et les musiciens d’Insula orchestra ont séduit le public

Laurence Equilbey, Olga Pudova ; Armando Noguera, et les musiciens d’Insula orchestra ont séduit le public | OUEST-FRANCE

Vendredi, le deuxième concert du festival des Heures musicales de l’abbaye a transporté le public, venu en nombre, dans Un merveilleux voyage dans l’univers de Mozart.

L’orchestre Insula orchestra, sa cheffe Laurence Equilbey, Olga Pudova, soprano et Armando Noguera, baryton, ont interprété quelques-uns des plus beaux airs d’opéra de ce grand musicien. En amont, l’orchestre a joué avec brio la plus célèbre de ses symphonies, la Symphonie n° 40 qui, deux cents-trente ans après sa composition, reste aujourd’hui très populaire, et est l’une des œuvres les plus connues de la musique classique. « C’est magnifique. Ce sont des génies et des pointures », ainsi s’exprimait le public en parlant notamment de l’interprétation de la reine de la nuit par Olga Pudova.

Mardi 27 juillet, à 21 h, chanteurs et instrumentistes de l’Ensemble correspondance, sous la direction de Sébastien Daucé, nous ramèneront en Normandie en jouant des œuvres de musiciens ayant un lien avec cette région, notamment Marc-Antoine Charpentier, Jacques Boyvin, Henry du Mont et Louis Le Prince.

Voir l’article original

Lessay. Arts florissants : le public séduit par le premier concert

Les Arts florissants, sous la direction de Paul Agnew, ont séduit le public en interprétant des œuvres de Henry Purcell.Les Arts florissants, sous la direction de Paul Agnew, ont séduit le public en interprétant des œuvres de Henry Purcell. | OUEST-FRANCE

 

Petit tour en Angleterre, mardi, sous la baguette de Paul Agnew, chef de l’ensemble des Arts florissants, avec un concert dédié à Henry Purcell pour débuter le festival Heures musicales de l’abbaye.

Quinze de ses plus belles œuvres ont été interprétées avec brio par les musiciens et chanteurs. Le public enthousiasmé les a même rappelés pour un dernier morceau. « C’était un très grand musicien. Un simple canon devient avec lui un délicieux moment de réflexion et de grave mélancolie », confie Paul Agnew.

Huit autres concerts suivront les mardis et vendredis soirs jusqu’au 17 août. Le prochain aura lieu vendredi avec Insula Orchestra, soit 39 musiciens dirigés par Laurence Equilbey. Intitulé Mozart le magnifique, ce concert invitera à un voyage autour des plus beaux airs d’opéra de Mozart.

Vendredi 23 juillet, deuxième concert à 19 h, dans le parc de l’abbaye. Renseignements à l’office du tourisme, tél. 02 14 15 00 19. Restauration légère proposé les soirs de beau temps à partir de 19 h dans le parc. Le passe sanitaire sera demandé pour accéder au concert.

Voir l’article original

 

L’été a renoué avec les Heures musicales à l’abbatiale de Lessay

Depuis mardi 20 juillet 2021, la majestueuse abbatiale de Lessay, sur la côte ouest de la Manche, fait résonner la musique. Les Heures musicales ont repris pour tout l’été. Prochain concert : vendredi 23 juillet avec Laurence Equilbey et son Orchestra Insula.

L’ensemble Insula Orchestra se produira à l’abbatiale de Lessay, dans le cadre des 28es Heures musicales, vendredi 23 juillet. 
L’ensemble Insula Orchestra se produira à l’abbatiale de Lessay, dans le cadre des 28es Heures musicales, vendredi 23 juillet.  | JULIEN BENHAMOU

Les mardis et vendredis, jusqu’au 17 août 2021, les mélomanes ont rendez-vous à l’abbatiale de Lessay. Car les Heures musicales ont repris, et les concerts de cette 28édition sont toujours aussi prometteurs. Ainsi le programme de ce vendredi 23 juillet, à 21 h, consacré à Mozart, par Laurence Equilbey et les 39 musiciens de son Insula Orchestra.

Laurence Equilbey à la tête de l’Insula orchestra, fort de 39 musiciens. | JANA JOCIF

Ou encore, pour la première fois, la venue de l’ensemble le Caravansérail, dirigé par Bertrand Cuiller, vendredi 13 août, pour une partition riche en clavecin (et notamment le Concerti pour 3 et 4 clavecins de Bach).

Attention, il reste peu de places pour ce vendredi 23 juillet (en première et quatrième catégorie de tarif).

Voir l’article original