Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

On parle de nous

Lessay. La 28e édition des Heures musicales est lancée

Concert. Du 20 juillet au 17 août, neuf concerts seront donnés dans l’abbatiale de Lessay par des ensembles de renommée internationale.

Publié le 13/07/2021 à 11h55
Lessay. La 28e édition des Heures musicales est lancée
Dirigé par Laurence Equilbey, l’ensemble Insula Orchestra jouera, vendredi 23 juillet, le programme “Mozart, le Magnifique” : Symphonie n°40, la flûte enchantée, les Noces de Figaro, Don Giovanni. – Jacques Dudouit

Tout en étant directeur de l’Opéra-comique et des Bouffes du Nord de Paris, Olivier Mantéi a su attirer pendant sept ans les ensembles les plus prestigieux avant d’être nommé à la tête de la Philharmonie de Paris en avril. Avant de laisser la présidence à Christophe Jeanson, il a concocté un programme d’envergure.

Les œuvres célèbres se succéderont : Insula orchestra interprétera la 40e symphonie de Mozart ; les Talens Lyriques présenteront leur programme à caractère pour le moins exclusif puisque Christophe Rousset dirigera pour la première fois les Symphonies n°7 et 8 de Beethoven. Sous les voûtes résonneront également le Miserere d’Allegri et la Valse de Ravel. Cette édition s’avère d’autant plus exceptionnelle puisqu’elle a l’honneur d’accueillir pour la première fois le Caravansérail de Bertrand Cuiller ainsi que le chef Clément MaoTakacs et son orchestre Secession Orchestra : la soprano Marie-Laure Garnier interprétera “Dich, teure Halle”, extrait de Tannhäuser, un opéra de Wagner, chanté lors de la cérémonie des Victoires de la Musique Classique, où elle a remporté le titre de Révélation Lyrique de l’année 2021.

Toute l’histoire européenne
de la musique

Les chefs-d’œuvre de la musique baroque seront à l’honneur avec les Arts Florissants et le britannique Henry Purcell, les Cris de Paris et les grands maîtres vénitiens, Correspondances et les compositeurs français. Ce voyage musical est prolongé jusqu’aux œuvres contemporaines de MacMillan interprétées par The Sixteen. Olivier Mantéï conclut : “Le festival 2021 traverse toute l’histoire européenne de la musique pour faire vivre à ses spectateurs un moment au-delà d’un concert : une expérience sensorielle dans un lieu unique à l’acoustique remarquable.”

 

Voir l’article original

Lessay. Les concerts des Heures musicales débutent à 21 heures

Concert. Du 20 juillet au 17 août, neuf concerts seront donnés dans l’abbatiale à 21 h précises les mardis et vendredis.

Lessay. Les concerts des Heures musicales débutent à 21 heures
Vendredi 6 août, Benjamin Alard jouera des oeuvres de Bach, Rameau et Couperin sur l’orgue de l’abbatiale créé par le facteur Dupont en 1994. – Jacques Dudouit

Du 20 juillet au 17 août, les neuf concerts de la 28e édition des Heures musicales de l’Abbaye de Lessay seront donnés dans l’abbatiale à 21 h précises, les mardis et vendredis.

Le coordinateur artistique Charles Brossillon se réjouit : “Nous aurons jusqu’à 40 musiciens sur scène contre 25 l’an dernier. La seule contrainte devrait être le port du masque. Nous devrions retrouver nos 450 spectateurs par soirée.

Mardi 20 juillet : ouverture du festival avec les 21 musiciens, le chœur et l’orchestre “Les Arts Florissants” dirigés par Paul Agnew. Musique d’église de Purcell : Hear my prayer, Miserre mei.

Vendredi 23 : dirigés par Laurence Equilbey, les 39 musiciens de l’ensemble Insula Orchestra joueront sur instruments d’époque le programme “Mozart, le Magnifique” : symphonie n° 40, la Flûte Enchantée, les Noces de Figaro, Don Giovanni.

Mardi 27 : à la tête des 11 chanteurs et 11 instrumentistes de l’ensemble Correspondances, Sébastien Daucé exécutera les Motets du Grand Siècle pour la Normandie.

Vendredi 30 : avec les 16 chanteurs et les 5 instrumentistes du groupe Les Cris de Paris, Geoffroy Jourdain présentera les chefs-d’œuvre du baroque italien de Venise de 1600 à 1750.

Mardi 3 août : œuvres de Debussy, Ravel, Wagner, Moussorgsky, avec les 42 musiciens de l’ensemble Secession Orchestra dirigé par Clément Mao-Takacs.

Vendredi 6 : Bach, Rameau et Couperin par Benjamin Alard sur l’orgue de l’abbatiale créé par le facteur Dupont en 1994.

Mardi 10 : les 18 choristes du groupe The Sixteen, sous la direction de Harry Christophers, entonneront des œuvres a capella dédiées à la Vierge : Palestrina, Macmillan et le célébrissime Miserere d’Allegri.

Vendredi 13 : Le Caravansérail dirigé par Bertrand Cuiller. Concerti pour 3 et 4 clavecins de Bach.

Mardi 17 : sous la direction musicale de Christophe Rousset, les 40 musiciens de l’ensemble des Talens Lyriques exécuteront les symphonies 7 et 8 de Beethoven.

Réservations : en ligne www.heuresmusicalesdelessay.com/reservations ; à l’office de tourisme communautaire de Lessay, sur la place Saint Cloud, 02 14 15 00 19 ; sur place, les soirs de concert, à partir de 19 h 30, selon les places restantes.

Plein tarif : de 15 à 40 €. Tarif réduit : de 5 à 30 €, pour les membres dotés d’une carte à 25 €, les moins de 26 ans, les demandeurs d’emploi et les groupes à partir 10 personnes. 5 € pour les jeunes de 4 à 16 ans. Les enfants de moins de 4 ans ne sont pas admis.

 

Voir l’article original

Sept idées pour écouter de la musique sacrée dans des lieux extraordinaires cet été

 

Festival de Rocamadour

© Louis Nespoulous

Chaque été, des festivals de musique sacrée sont proposés un peu partout en France dans des sanctuaires. Une occasion pour les mélomanes d’associer recueillement et détente musicale.

1       À ROCAMADOUR, AU PIED DE LA VIERGE NOIRE

Festival de Rocamadour
Festival de Rocamadour © Louis Nespoulous

Le Festival de Rocamadour est l’un des plus célèbres événements dédiés en Occitanie à la musique sacrée. C’est dans le cadre majestueux de la cité mariale, dans le Lot, que résonne depuis seize ans les plus belles musiques sacrées du monde. Un endroit où la prière et la musique y forment une union harmonieuse. Fidèle du festival, Renaud Capuçon revient cette année avec des morceaux de Bach qui seront magnifiés par la merveilleuse acoustique de la basilique Saint-Sauveur. Pour la première fois, le festival posera aussi ses valises à Souillac, à une vingtaine de kilomètres de Rocamadour, afin d’investir l’abbatiale Saint-Marie. Parmi les prestigieux invités, le jeune ensemble musical la « Sportelle » crée en 2017. Du nom de la médaille remportée par les pèlerins après leur passage dans la cité mariale, l’ensemble veut témoigner du rayonnement de Rocamadour par la musique !

Dates : du 15 au 26 août.
Toutes les informations à retrouver ici

2      À SYLVANÈS, LA BEAUTÉ CISTERCIENNE RÉVÉLÉE

Festival de Sylvanès© Greg Alric

Il y a 40 ans, c’était une simple animation estivale pour attirer l’attention sur un haut-lieu du patrimoine. Aujourd’hui, le Festival de l’abbaye de Sylvanès (Aveyron) est considéré comme un rendez-vous musical incontournable de l’été. L’ancienne abbaye, célèbre pour la beauté de son architecture cistercienne, dévoile à ce titre une programmation riche et inspirante pour son édition 2021. Parmi les coups de coeur, signalons la messe pascale « Et Ecce Terra Motus » à douze voix d’Antoine Brumel mais surtout un concert dédié à la gloire de Dieu le 20 août. Cinq artistes doivent interpréter leur dernière création, « Christ Sol Oriens », commande spéciale du festival. Un concert en plusieurs langues croisant les différentes cultures des artistes pour faire résonner, a capella, des louanges en l’honneur du Christ.

Dates : du 14 juillet au 29 août 2021.
Toutes les informations à retrouver ici

3       À LESSAY, DES CHANTS POUR LA VIERGE

abbaye de lessay
Abbaye de Lessay

C’est au cœur de la belle abbaye bénédictine de Lessay (Manche) que vont résonner de très beaux concerts de musique sacrée cet été. Au cœur du programme, l’un attire davantage l’attention. Il s’agit d’un concert mélangeant des chants baroques et contemporains dédiés spécifiquement à la Vierge. Trois compositeurs, bien que séparés par des siècles, seront à l’honneur en raison de leur dévotion commune à l’Église. Parmi eux, le célèbre Palestrina surnommé le « sauveur de la musique d’église ».

Dates : du 20 juillet au 17 août 2021.
Toutes les informations à retrouver ici

 

4      À AMBRONAY, LE BAROQUE À L’HONNEUR

abbaye ambronay
Cloître de l’abbaye d’Ambronay. Shutterstock

Le festival d’Ambronay, abrité dans la superbe abbaye bénédictine du même nom dans l’Ain, n’est plus à présenter. Pour sa 42e édition, l’un des plus célèbres festivals spécialisés dans la musique baroque prépare à nouveau un programme de qualité. Parmi les concerts très attendus, celui du « Banquet céleste » qui va nous plonger au cœur de la basilique San Marco de Venise en interprétant des oeuvres sacrées puisées dans la Selva morale e spirituale de Monteverdi et des Symphoniae Sacrae de Giovanni Gabrieli. Quelques conférences s’annoncent également passionnantes. Notamment celle de Gilles Cantagrel, le plus grand spécialiste français de Jean-Sébastien Bach. Un érudit passionné et passionnant qui parlera de la Messe en Si !

Dates : du 10 septembre au 3 octobre 2021.
Toutes les informations à retrouver ici.

 

5       À SAINTES, DANS UNE ABBAYE ET DES EHPAD

Depuis sa naissance dans les ruines de l’abbaye, le festival de Saintes est devenu un rendez-vous incontournable de la région. Et cet été, il fête ses 50 ans ! L’occasion de proposer une programmation encore plus relevée. Parmi les nouveautés, les concerts qui résonnent d’habitude dans la magnifique abbaye aux Dames vont, cette année s’étendre dans les églises des villages voisins. Et parce que la musique est une source d’émotion et de bien-être personnel, une série de huit concerts sera diffusée dans les EHPAD de Saintes. Une première expérience avait été proposée en 2020, plébiscitée par les résidents et le personnel soignant.

Dates : du 17 au 24 juillet 2021.
Toutes les informations à retrouver ici.

6     À LA CHAISE-DIEU, PLACE AUX MESSES DU XIXE SIÈCLE

Le Festival de La Chaise-Dieu réunit depuis 55 ans des milliers de mélomanes et d’artistes de renommée internationale autour du petit village où rayonne le majestueux vaisseau gothique de l’abbatiale Saint-Robert. Un patrimoine exceptionnel chargé de spiritualité à l’acoustique étonnante. Parmi les concerts très attendus de cette édition, celui du chef d’orchestre Hervé Niquet qui revient dans un programme vocal construit à la manière d’un office dans une grande paroisse parisienne de la fin du XIXe siècle. La vie musicale y était marquée par l’influence de l’opéra mais aussi par le retour à la musique ancienne, appelé le mouvement « cécilien ». Un retour à la sobriété expliqué par Philippe-Emmanuel Krautter dans un passionnant article sur Aleteia !

Dates : du 19 au 29 août 2021.
Toutes les informations à retrouver ici.

Festival de La Chaise-Dieu
Festival de La Chaise-Dieu © B.Pichène

7      AU MONT SAINT-MICHEL, DES CONCERTS LES PIEDS DANS L’EAU

Pour la 5e année consécutive, le Festival de musique Via Aeterna installe ses quartiers dans douze communes de la Baie du Mont Saint-Michel pour offrir au public des concerts inédits dans les sites les plus exceptionnels de France. Un parcours initiatique et spirituel avec comme point culminant le Mont. Au milieu de la riche programmation de l’année 2021, Aleteia a jeté son dévolu sur le concert intitulé « Le chant de Grégoire à l’ombre de l’Archange ». Les « drames liturgiques » figurent parmi les trésors que le Moyen Âge nous a laissé ; « L’Annonciation », « Les Pasteurs » et « La Résurrection » mettent en scène ces récits fameux du Nouveau Testament dont le Mont Saint-Michel conserve les manuscrits originaux. Redonnée pour la première fois depuis des siècles, la version médiévale reconstituée sera introduite par des pièces grégoriennes issues du Missel d’Avranches, et conclue par le répertoire à l’Archange Saint Michel. Une traversée musicale et spirituelle est également proposée dans la Baie.

Dates : du 30 septembre au 10 octobre 2021.
Toutes les informations à retrouver ici.

MUSICIANS SAINT MICHEL MOUNT
23 septembre 2017 : Traversée de la baie du Mont Saint Michel en musique dans le cadre du festival Via Aeterna. Le Mont Saint Michel (50). Jean-Matthieu GAUTIER I CIRIC 

Voir l’article original

Musique. Les festivals classiques reprennent leurs quartiers d’été à l’Ouest

Annulés, ou écourtés en 2020, les festivals classiques sont de retour cet été dans l’Ouest. Du baroque, de la musique de chambre, de l’opéra, des œuvres contemporaines seront proposés en Bretagne, Normandie et Pays de la Loire. Notre sélection des concerts à ne pas manquer.

Les Talents lyriques de Christophe Rousset interpréteront les Symphonies 7 et 8 de Beethoven, le 17 août, à l’abbaye de Lessay dans la Manche.
Les Talents lyriques de Christophe Rousset interpréteront les Symphonies 7 et 8 de Beethoven, le 17 août, à l’abbaye de Lessay dans la Manche. | ERIC LARRAYADIEUPar Vincent CRESSARD.

Musique de chambre, opéra, chant baroque, récitals, œuvres contemporaines, les festivals classiques bretons, normands et ligériens sont de retour. Notre sélection pour un été musical 2021 qui rime avec le plaisir d’écouter à nouveau Bach, Saint-Saëns et Gershwin dans une abbaye, sur une île ou dans un jardin.

Bretagne

Le festival de Dinard (Ille-et-Vilaine) naviguera entre classique et musique du monde, du 12 au 18 juillet. Pour le concert d’ouverture, Marc Coppey au violoncelle et son fils Emmanuel au violon feront dialoguer Bach et l’œuvre contemporaine de György Kurtág. Les pianistes Claire-Marie Leguay et Yaron Herman mettront en miroir le jazz, Debussy et Liszt (14 juillet). La première finale du concours international pour les pianistes amateurs se déroulera le 13 juillet.

Les Musicales du Golfe (Morbihan) célébreront, du 29 juillet au 13 août, le bonheur de vivre la musique ensemble. Bach, Paganini et Kreisler seront célébrés par le violon virtuose de Marina Chiche à l’île d’Arz (24 juillet). Le jeune duo prometteur, Marc Tchalik au violoncelle et Victor Demarquette au piano, sera en récital (Brahms, Chostakovitch, Tchaïkovski) à Saint-Avé (4 août). La pianiste Anne Queffélec interprétera les ultimes Sonates de Beethoven le 13 août à Baden.

Le festival Musiciennes à Ouessant (Finistère) rend hommage, du 2 au 4 août, aux compositrices d’hier et d’aujourd’hui avec des œuvres majoritairement interprétées par des femmes. Des chants bretons et des airs d’opéra résonneront dans l’église Saint-Pol au son de la harpe celtique de Cristine Merienne. La jeune Camille Pépin, jouera avec le quatuor Abeille noire du Schumann et du Camille Pépin. Et le violon celte d’Awami Kollo partagera la scène avec l’archet classique de Yuri Kuroda.

Le festival Lyrique en mer se déroulera du 30 juillet au 12 août à Belle-Île-en-Mer (Morbihan). La « Danza ! » sera à l’honneur avec un Tour du monde de musiques de danse de Bizet à Lully, de Ravel à Strauss et de Piazzolla à Joplin, les 6 et 10 août. Pour le 100e anniversaire de la mort de Camille Saint-Saëns, son Carnaval des animaux sera présenté au jeune public, le 8 août.

Sans oublier, le grand gala d’opéra les 4 et au 11 août avec la citadelle Vauban et une soirée Cabaret, les 30 juillet et 9 août avec du Gershwin, Porter, Weill et Michel Legrand.

Les Musicales de Redon (Ille-et-Vilaine) accueilleront le chanteur et guitariste portugais Duarte, la nouvelle étoile du fado, le 6 juillet. Le pianiste Philippe Cassard interprétera Schubert, Chopin Debussy, le 9 juillet et le duo Edgar Moreau (violoncelle) Kotaro Fukuma (piano) jouera Chopin Rachmaninov et Takemitsu, le 13 juillet.

Un « été en France », le festival itinérant du violoncelliste Gautier Capuçon avec de jeunes musiciens et le pianiste Jérôme Ducros, débutera les 15 juillet et 16 juillet à Châteaugiron (Ille-et-Vilaine) et sera au Conquet, le 17 juillet (Finistère).

Normandie

De Lisieux à Honfleur, en passant par Cabourg, et jusqu’à Vimoutiers, les Promenades musicales en Pays d’Auge, du 17 juillet au 8 août, proposent treize concerts dans treize lieux différents. L’Ensemble Correspondances de Sébastien Daucé explore avec Charpentier et Dumont la « Normandie Baroque », le 28 juillet. L’accordéoniste Félicien Brut et le clarinettiste René Guy Rousseau feront souffler un « Vent d’est » avec Bartók, Schubert, Tchaïkovski, le 30 juillet.

Le compositeur Karol Beffa accompagnera un film muet dans un ciné-concert le 24 juillet, à Cabourg.

Du 20 juillet au 17 août, les Heures musicales de Lessay (Manche) proposent une magnifique programmation dans l’abbatiale romane. Le 23 juillet, les musiciens de l’Insula orchestra de Laurence Equilbey feront briller « Mozart Le Magnifique » avec la 40e Symphonie et des airs d’opéra. Les Talents lyriques de Christophe Rousset interpréteront les Symphonies 7 et de Beethoven, le 17 août.

Pays de la Loire

Aux Heures musicales du Haut Anjou, du 5 au 15 août, Emmanuelle Bertrand interprétera l’intégrale des Suites pour violoncelle de Bach à Angers (7 août). Le pianiste Théo Fouchenneret sera en récital (Brahms, Fauré…) à Brissarthe (12 août). La violoncelliste Astrig Siranossian et le piano de Nathanaël Gouin célébreront Nadia Boulanger à Soulaire (14 août).

Édition resserrée pour le Festival de Sablé-sur-Sarthe du 26 au 28 août. Pierre Hantaï donnera un récital de clavecin (Couperin, Haendel, Scarlatti et Bach) le 27 août en l’église du Bailleul. L’ensemble Arpeggiata de Christina Pluhar, la soprano Céline Scheen et le contre-ténor Philippe Jaroussky interpréteront le Stabat Mater de Pergolèse, le 27 août à Sablé.

Le claveciniste Pierre Hantaï sera en concert le 27 août en l’église du Bailleul en Sarthe. | JEAN-BAPTISTE MILLOT

En Vendée, le Festival baroque de Thiré, se déroulera du 21 au 28 août dans les jardins de William Christie. Une dixième édition avec l’opéra Partenope de Haendel, les 21 et 22 août, au Miroir d’eau avec les lauréats de l’Académie du Jardin des Voix. William Christie et Justin Taylor seront réunis pour une Symphonie de clavecins, le 27 août en l’église de Thiré.

 

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : le festival présenté aux élèves de 6e

En amont du festival des Heures musicales de l’abbaye de Lessay, les élèves de 6e, qui apprennent l’allemand, ont travaillé sur La Flûte enchantée de Mozart avec Sandrine Farin, leur professeur, en partenariat avec une classe de CM2 d’un collège allemand. « Avec Erasmus, nous espérons pouvoir leur rendre visite », confie Sandrine Farin.

Chaque classe a travaillé une scène sous forme de saynète. Travail qui a été présenté aux autres classes de 6e auxquels Violaine Tollitte. À cette occasion, Charles Brossillon, coordonnateur des Heures musicales, et Roselyne Finel, la vice-présidente, sont venus parler du festival aux élèves. Ce 28e festival aura lieu du mardi 20 juillet au mardi 17 août, tous les mardis et les vendredis soir à l’abbatiale.

Après avoir fait écouter un extrait de chaque concert aux élèves, notamment un extrait de La Flûte enchantée, Charles Brossillon leur a proposé un jeu : répondre à des questions sur l’histoire et la vie de ce festival.

Sandrine Farin, se propose d’emmener les élèves qui le souhaiteront au concert de Mozart, le mardi 27 juillet, « ceci en accord avec leurs parents », souligne-t-elle. Les scolaires, de 4 à 16 ans, bénéficient d’un tarif à 5 € par concert pendant la durée du festival.

 

Voir l’article original

Normandie. Heures Musicales 2021 : jusqu’à 40 musiciens sur scène

Concert.
Charles Brossillon, coordinateur artistique des Heures Musicales de Lessay, du 20 juillet au 17 août, nous dévoile le programme.

Normandie. Heures Musicales 2021 : jusqu'à 40 musiciens sur scène 
L’ensemble Correspondances, choeur de 11 voix, orgue et clavecin, dirigé par Sébastien Daucé, revient cette année.

Quel est le concept du festival ?

“Ce festival a lieu chaque été, sans interruption, depuis 1994. Il a été créé par le département de la Manche et la famille Jeanson. L’église abbatiale de Lessay est propriété de la mairie, mais les bâtiments autour appartiennent à la famille Jeanson. On investit une grande partie de chez eux lors des concerts : les granges sont transformées en loges, les jardins sont ouverts au public. Pour cette 28e édition, des ensembles de grande renommée, français et anglais, sont programmés.”

Faut-il être un amateur de musique baroque pour y assister ?

“Pas forcément. L’identité musicale est plutôt baroque, mais il y a aussi du classique, du romantique et du contemporain. Par exemple, Insula Orchestra proposera la 40e Symphonie de Mozart et Les Talents Lyriques proposeront la 7e Symphonie de Beethoven. Ce sont des tubes de la musique classique que tout le monde a déjà eu l’occasion d’entendre, dans des films ou en musique d’attente lors d’un coup de téléphone à la Sécurité sociale ! La valeur ajoutée des concerts est l’expérience du patrimoine : l’abbatiale de Lessay a une acoustique formidable.”

Quels artistes accueillez-vous cette année ?

“L’ensemble Correspondances revient. Ils ont un programme dédié à la musique baroque, en lien avec la Normandie. Deux autres ensembles viennent pour la première fois. Le Caravansérail jouera un concerto pour 3 et 4 clavecins, de Jean-Sébastien Bach. Secession Orchestra, avec le chef Clément Mao, proposera un programme plus contemporain, avec des œuvres de Ravel et Debussy. 39 musiciens seront sur scène ainsi que la soprane Marie-Laure Garnier, qui a remporté cette année la Victoire de la Musique Classique dans la catégorie Révélation lyrique.

La crise sanitaire a-t-elle des répercussions sur l’organisation ?

“L’année dernière, nous avions maximum 25 musiciens sur scène. Lors du concert de clôture, des musiciens anglais avaient même dû partir en quatrième vitesse après le concert car le gouvernement anglais avait décrété une quarantaine à partir du lendemain. Or, ils devaient jouer au festival d’Edimbourg les jours suivants ! Cette année, nous n’aurons a priori pas ce problème. Nous aurons jusqu’à 40 musiciens sur scène. Concernant le public, nous avons de la chance car les concerts débutent après le dernier stade de déconfinement. La seule contrainte devrait être le port du masque. Nous devrions retrouver nos 450 spectateurs par soirée.”

La programmation exhaustive

La programmation exhaustive

Les concerts auront lieu à 21 h, les mardi et vendredi :

20 juillet : Les Arts Florissants, Hear my prayer. Musique d’église de Purcell.

23 juillet : Insula Orchestra, Mozart le magnifique.

27 juillet : Correspondances, Motets du Grand Siècle [XVIIe] pour la Normandie.

30 juillet : Les Cris de Paris, Passions. Baroque italien de la ville de Venise de 1600 à 1750.

3 août : Secession Orchestra, Apothéoses. Œuvres de Debussy, Ravel, Wagner, Moussorgsky.

6 août : Benjamin Alard, Orgue selon Bach, Rameau et Couperin.

10 août : The Sixteen, Queen of Heaven.
Programme baroque et contemporain de chants dédiés à la Vierge.

13 août : Le Caravansérail, Bach – Concerti pour 3 & 4 clavecins.

17 août : Les Talens Lyriques, Beethoven – Symphonies 7 et 8.

Les réservations de billets (de 5 à 40 €), se font en ligne sur www.heuresmusicalesdelessay.com/reservations/ ; sur place, à l’Office de tourisme Côte Ouest Centre Manche Tourisme, bureau de Lessay ; sur place, les soirs de concert, à partir de 19 h 30, selon les places restantes.

Abbatiale de Lessay, avenue Paul-Jeanson.

Voir l’article original

Lessay – Les Heures musicales se terminent en beauté

Les Heures musicales se terminent en beauté

L’ensemble écossais Dunedin Consort est dirigé par John Butt. Ils seront en concert à Lessay le 14 août à 21h.  –

Programme des Heures Musicales de Lessay : Sonia Wieder-Atherton, violoncelliste, le 7 août 2020 à 21 h, Sébastien Daucé à la direction de l’ensemble Correspondances le 11 août à 21 h, l’orchestre écossais Dunedin Consort dirigé par John Butt le 14 août à 21h.

Pour cette dernière semaine des Heures musicales à l’abbaye de Lessay, la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton interprétera seule du Bach ou du Tchaïkovski le vendredi 7 août à 21h. Le mardi 11 août à 21h, l’ensemble Correspondances constitué de 8 musiciens, 3 choristes, et dirigé par Sébastien Daucé, proposera un programme articulé autour des cérémonies de voyage, comme au temps de Louis XIV. Enfin, le vendredi 14 août à 21h, à l’occasion du concert de clôture de cette 27e édition, l’ensemble écossais Dunedin Consort, emmené par John Butt, interprétera de la musique baroque dont les œuvres font écho à la nature.

Masque obligatoire. Réservations sur www.heuresmusicalesdelessay.com, à l’office de tourisme ou sur place le soir. De 15 € à 40 €. 5 € pour les 4-16 ans.

 

Voir l’article original

Lessay. Un bouquet d’applaudissements pour Immersions

« Extraordinaire », pouvait-on entendre, mardi soir, à la fin du concert de musique sacrée donné par Immersions. Ils étaient 28 choristes, a cappella, sous la direction de Raphaël Pichon. Le public, debout, a salué leur prestation par un bouquet d’applaudissement et les a rappelés deux fois. Vendredi 7 août à 21 h, le festival des heures musicales se poursuivra avec un récital de la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton : Violoncelle selon Bach. Lauréate du concours Rostropovitch, elle collabore avec de grands compositeurs contemporains, et joue en soliste sous la direction de nombreux chefs. Elle a conçu et mis en scène de nombreux projets. Exil est sa dernière création, en 2017.

 

Voir l’article original

Lessay. Une expérience sonore immersive avec les 28 choristes de Pygmalion

Une expérience sonore immersive avec les 28 choristes de Pygmalion

L’ensemble Pygmalion dirigé par Raphaël Pichon le 4 août. –

Sous la direction de Raphaël Pichon, 28 choristes se sont produits à l’abbaye de Lessay le mardi 4 août.

Mardi 4 août, le chœur de 28 voix dirigé par Raphaël Pichon, interprétait a cappella une fresque musicale où les Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus Dei de la Messe à double chœur de Franck Martin s’intercalaient avec les œuvres de Gabrieli, Purcell, Schubert Tchaïkovski, Bruckner et Sandström.

 

Voir l’article original

Lessay. Avec les 8 choristes de la “La Tempête”, Simon-Pierre Bestion propose le programme ” Hypnos “

Avec les 8 choristes de la "La Tempête", Simon-Pierre Bestion propose le programme " Hypnos "

Simon-Pierre Bestion dirige les 8 choristes de l’ensemble “La Tempête” – Jacques Dudouit

Vendredi 31 juillet, le jeune chef Simon-Pierre Bestion proposait un parcours à la fois sensoriel, spirituel et émotionnel à l’abbaye de Lessay.

Pour le 5e concert des Heures musicales du 31 juillet, le jeune chef Simon-Pierre Bestion (au centre) avait, comme l’année dernière, dispersé dans l’abbatiale les 8 choristes de l’ensemble “La Tempête” pour le programme “Hypnos” avec des œuvres qui s’étalent du 9e au 20e siècle.

 

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : Sonia Wieder-Atherton et Sébastien Daucé

Heures musicales : Sonia Wieder-Atherton et Sébastien Daucé

Le festival s’achèvera le 14 août. Les deux prochains concerts seront donnés par Sonia Wieder-Atherton (photo) le 7 août et l’ensemble Correspondances dirigé par Sébastien Daucé le 11 août. – Jacques Dudouit

Le festival estival des heures musicales de l’abbaye de Lessay se poursuit avec deux concerts les 7 et 11 août.

Vendredi 7 août à 21 h, Sonia Wieder-Atherton jouera en solo au violoncelle un programme avec des extraits des “Leçons de ténèbres de Couperin”, un Aria de Chostakovitch, les Suites n°3 et 4 de Bach et une sonate de Cassado. Mardi 11 août, à la tête de l’ensemble Correspondances composé d’un orgue, d’un clavecin, d’un quatuor à cordes, d’un théorbe et de trois chanteurs, Sébastien Daucé propose  “Cérémonies de voyage”. Au programme : Marc-Antoine Charpentier avec Beati omnes, Musiques de processions, Super flumina Babylonis, In odorem et Michel-Richard de Lalande avec Deitas majestatem.
Le chef explique : “Ce programme évoque la vie des musiciens du grand siècle dans leur quotidien, moins hiératique qu’on veut bien l’imaginer. Certes, Lully et Lalande dirigent les grands motets à la chapelle royale. Néanmoins, quand le roi n’est pas à Versailles, ils doivent composer avec le contexte : moins de musiciens, des conditions de jeu rocambolesques, des instruments rudimentaires et tous les aléas liés aux déplacements.”
Réservations au 02 14 15 00 19.

 

Voir l’article original

Lessay. Vincent Dumestre présente son programme “Anamorfosi”, l’un de ses plus grands succès

Vincent Dumestre présente son programme "Anamorfosi", l'un de ses plus grands succès

Vincent Dumestre dirige le Poème Harmonique. – Jacques Dudouit

Avec une expérience réussie de spatialisation des artistes dans l’abbatiale.

Pour le 4e concert des Heures Musicales, donné le 28 juillet, Vincent Dumestre, à la tête de l’ensemble Le Poème Harmonique dispersé dans l’abbatiale, a emmené les mélomanes à la découverte du baroque italien du 17e siècle avec les maestros Monteverdi, Cavalli, Rossi, Abbatini, Marazzoli et Allegri.

Voir l’article original

Lessay. Les Heures musicales reçoivent l’ensemble La Tempête


Le Poème harmonique, mardi.Le Poème Harmonique mardi | OUEST-FRANCE

Mardi, l’ensemble le Poème harmonique, sous la direction de Vincent Dumestre, a présenté son programme Anamorfosi, devant un public conquis. Le dernier morceau, le Miserere d’Allegri dans sa version étoffée, a particulièrement séduit le public.

Vendredi 31 juillet, les Heures musicales recevront l’ensemble La Tempête, dirigé par Simon Pierre Besson, dans un programme intitulé Hypnos. « Avec Hypnos, l’ensemble La Tempête exploite l’architecture sonore des lieux pour déployer une polyphonie mystique et spirituelle, au travers d’œuvres du répertoire sacré d’époques variées. Une parenthèse salutaire au royaume des songes », confient les organisateurs.

Vendredi 31 juillet, 21 h, l’ensemble La Tempête interprète son programme Hypnos, à l’église abbatiale.

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : des œuvres chantées du 9e siècle au 20e siècle

Heures musicales : des œuvres chantées du 9e siècle au 20e siècle
Simon-Pierre Bestion (photo) et Raphaël Pichon dirigent respectivement “La Tempête” et “Pygmalion” lors des deux prochains concerts les 31 juillet et 4 août à 21 h. Réservations : 02 14 15 00 19  – Jacques Dudouit

Les deux prochains concerts des Heures Musicales de l’abbayre de Lessay mettent en valeur la puissance expressive des choeurs.

Vendredi 31 juillet, “La Tempête” dirigée par Simon-Pierre Bestion propose “Hypnos”. Ce programme cherche à retrouver les liens qui unissent les vertus poétiques, mystiques et thérapeutiques de la musique au travers des œuvres, pour la plupart sacrées, issues d’époques se faisant écho : IXe siècle, XVe et XVIe siècles, XXe siècle. Un parcours à la fois sensoriel, spirituel et émotionnel où le public est invité à suivre les mouvements physiques et poétiques des 8 choristes. Mardi 4 août, Pygmalion, le chœur de 28 voix dirigé par Raphaël Pichon, interprète des œuvres a cappella de Gabrieli à Poulenc, en passant par Bach, Mendelssohn, Brahms, Ravel et Debussy. Cette fresque de la musique a cappella prendra la forme d’une expérience sonore immersive avec des chanteurs placés à des endroits stratégiques. Ce dispositif met en relief plusieurs aspects de l’écriture musicale : jeux d’échos entre les différentes voix, contrastes des dynamiques entre murmures et saturation du son, création des différentes textures vocales suivant les registres…

Voir l’article original

Lessay. David Grimal interprète au violon solo des œuvres de Bach

David Grimal interprète au violon solo des œuvres de Bach

concert Heures musicales – Jacques Dudouit

170 mélomanes présent au 3è concert des Heures musicales

Vendredi 24 juillet, David Grimal interprétait au violon des œuvres de Bach. Parmi les 170 mélomanes, au premier plan, le président de l’intercommunalité Henri Lemoigne, l’évêque de Coutances Laurent Le Boulch, le préfet Gérard Gavory et le vice-président des Heures musicales Christophe Jeanson.

Voir l’article original

Abbaye de Lessay. Les Heures musicales

Les Heures musicales

Abbaye de Lessay – Abbaye

Dans le cadre exceptionnel de l’abbaye de Lessay, la 26e édition du festival propose quatre concerts, à 21 h, durant le mois d’août.

Mardi 6, “Reflections” avec Voces8, Scholars and Friends, 13 choristes dirigés par Paul Smith.

Vendredi 9, l’orchestre de chambre de Bâle avec Baptiste Lopez, direction et violon, Bertrand Chamayou, piano. Mardi 13, La Chapelle Rhénane dirigée par Benoit Haller, donnera “La Passion selon Saint-Jean” de Bach. Vendredi 16, l’Ensemble Aedes avec Mathieu Romano, pour “Un Requiem Allemand, op. 45” de Brahms.

Pratique. www.heuresmusicalesdelessay.com

Voir l’article original

Les Heures Musicales accueillent des choristes

Les Heures Musicales accueillent des choristes 

L’ensemble La Tempête, dirigé par Simon-Pierre Bestion, se produira le 31 juillet dans le cadre des Heures Musicales de Lessay. –
Par : Laurène TRILLARD

Programme des Heures Musicales de Lessay : La Tempête, ensemble dirigé par Simon-Pierre Bestion, le 31 juillet à 21h et Pygmalion, choeur dirigé par Raphaël Pichon, le 4 août à 21h.

En cette troisième semaine de la 27e édition des Heures Musicales de Lessay, le festival de musique baroque accueille deux ensemble vocaux dans l’enceinte de l’église abbatiale. Le vendredi 31 juillet à 21h, l’ensemble La Tempête, dirigé par Simon-Pierre Bestion, reviendra pour la quatrième année consécutive : huit choristes vogueront entre musique contemporaine et sacrée, du XVe au XXe siècle. Le mardi 4 août à 21h, 28 chanteurs du choeur Pygmalion, dirigé par Raphaël Pichon, aborderont un répertoire romantique (19e et 20e siècles) avec des pièces pour chœur a cappella.

Masque obligatoire. Réservations sur www.heuresmusicalesdelessay.com/ ou à l’office de tourisme ou sur place le soir. De 15 à 40€, 5€ pour les 4 à 16 ans.

Voir l’article original

Lessay. Le Poème Harmonique aux Heures Musicales.

David Grimal, prestigieux violoniste, a enchanté le public en interprétant Bach en soliste.
David Grimal, prestigieux violoniste, a enchanté le public en interprétant Bach en soliste. | OUEST-FRANCE

Vendredi soir, David Grimal, violoniste de renommée internationale, a enchanté les quelques 200 personnes présentes dans l’abbatiale en interprétant, seul sur scène, des œuvres de Jean-Sébastien Bach. Le public debout a salué sa prestation par une salve d’applaudissements.

Mardi 28 juillet, à 21 h, les Heures musicales recevront cette fois-ci le Poème harmonique sous la direction de Vincent Dumestre.

Neuf musiciens et neuf choristes interpréteront des œuvres de Claudio Monteverdi, Francesco Cavalli, Luigi Rossi, Antonio Maria Abbatini ou encore de Marco Marazzoli : « Ce programme inclut, dans sa version étoffée, le Miserere d’Allegri  : joyau polyphonique transfiguré par un retour aux manuscrits, ainsi qu’une ornementation exaltée. Ultime métamorphose, par l’improvisation, d’un faux-bourdon devenu chef-d’œuvre et quintessence du baroque », précisent les organisateurs.

Mardi 28 juillet, 21 h, concert du Poème harmonique, à l’abbatiale. Informations et réservations sur le site Internet : www.heuresmusicalesdelessay.com

Voir l’article original

Lessay. Heures musicales : des mesures sanitaires au festival

« Nous avons pris notre décision le plus tard possible. Nous avons décidé, avec toute l’équipe, de maintenir cette édition, avec les encouragements des artistes », confiait, jeudi 16 juillet, Olivier Mantei, président des Heures musicales de l’abbaye de Lessay, lors de l’assemblée générale. Un festival qui a débuté le lendemain, vendredi 17 juillet.

Des mesures sont prises pour permettre le maintien des gestes barrières. Le nombre de spectateurs a notamment été réduit à 270, au lieu de 500, pour respecter la distanciation dans l’abbatiale. L’entracte a été supprimé, ainsi que le pot de fin de concert. Le port du masque est obligatoire et trois entrées et sorties sont prévues. Le nombre de musiciens sur scène sera également adapté, de façon à respecter un écart entre chacun.

Neuf concerts sont prévus, soit un de plus que l’an dernier. Financièrement, la plus grosse partie des dépenses est générée par les cachets des artistes. « Cette année, ils seront moins nombreux, ce qui engendrera une baisse des investissements », poursuit Olivier Mantei.

Des aides ont été attribuées par différents organismes, comme le conseil départemental, et la Drac (Direction régionale des affaires culturelles), ainsi que par des sponsors et des mécènes.

Du 17 juillet au 14 août, à l’abbaye de Lessay.

Voir l’article original

Lessay. David Grimal, violoniste, invité des Heures musicales

Le festival des Heures musicales de l’abbaye se déroule dans le plus strict respect des règles sanitaires pour éviter la propagation du Covid-19.

Le festival des Heures musicales de l’abbaye se déroule dans le plus strict respect des règles sanitaires pour éviter la propagation du Covid-19. | OUEST-FRANCE

Le festival des Heures musicales de l’abbaye de Lessay a été maintenu dans le respect des règles sanitaires exigées pour éviter la propagation du Covid-19.

Neuf grands concerts sont programmés avec des ensembles prestigieux et des musiciens moins nombreux sur scène. Deux concerts ont déjà été donnés ce week-end. « La rareté des concerts en cette période de crise sanitaire rend chacun d’entre eux plus exceptionnel encore », estime Olivier Mantéi, le président, heureux d’accueillir du public.

Le 17 juillet, Les Talens lyriques ont interprété avec brio Les Quatre saisons de Vivaldi. Dès les premières, l’orchestre a transporté le public dans un univers gai et joyeux qui a fait oublier la situation sanitaire.

Vendredi 24 juillet, à 21 h, David Grimal violoniste jouera des œuvres de Bach. Violoniste de renommée internationale, il se produit sur les plus grandes scènes du monde. Chambriste talentueux, il est l’invité des plus grands festivals. Il se produit aussi régulièrement en trio en compagnie de Philippe Cassard et Anne Gastinel ou avec le quatuor des Dissonances : Hans-Peter Hofmann, David Gaillard et Xavier Phillips. Il a également créé une saison de concerts au profit des sans-abri à Paris. Il a été fait chevalier dans l’ordre des arts et lettres en 2008.

Vendredi 24 juillet, à 21 h, dans l’abbatiale de Lessay. Plus d’informations au 02 14 15 00 19.

Voir l’article original