Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Actualités

Heures musicales de Lessay : découvrez le programme

Musique. Le festival de musique classique des Heures musicales de Lessay revient du 19 juillet au 12 août dans l’abbatiale de Lessay.

[Exclusif]. Heures musicales de Lessay : découvrez le programme 
L’ensemble Amarillis, dirigé par Héloïse Gaillard, composé de 17 musiciens et de la soprano Patricia Petibon, proposera des musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles.

« Nous sommes ravis d’ouvrir cette 29e édition après deux années compliquées », s’enthousiasme Christophe Jeanson, président de l’association des Heures musicales de l’abbaye de Lessay. En 2020 et 2021, le festival avait été maintenu mais avait dû s’adapter aux réglementations contre le Covid en voyant plus petit. Cette année, « on peut reprendre des concerts de façon normale, retrouver nos ensembles avec 50 musiciens sur scène. C’est une grande joie pour les musiciens de pouvoir à nouveau se réunir ». 

Des talents de la musique classique

Du 19 juillet au 12 août, chaque mardi et chaque vendredi, des grands ensembles nationaux et internationaux de musique classique se succéderont dans l’abbatiale millénaire de Lessay. La programmation a été conçue telle une architecture. « Il faut de bonnes proportions, un centre, une perspective et un équilibre pour que ça sonne juste et que le public s’y sente accueilli », raconte poétiquement Christophe Jeanson. « Il y a huit concerts ». Le centre sera « l’éternel et incontournable Bach avec un concert donné par Benjamin Alard [au clavecin] le 29 juillet ». Quant aux perspectives, « on a voulu innover avec ‘La Tempête’ qui va ouvrir la marche avec deux œuvres extraordinaires qui s’entremêlent ». Simon-Pierre Bestion proposera la réunion du Stabat Mater de Dvořák et Scarlatti avec 40 musiciens et chanteurs, et quatre solistes. Aussi, l’Orchestre de Normandie jouera des œuvres d’André Caplet, « un compositeur qu’on donne rarement mais très estimé ». L’équilibre final sera représenté par « le grand Mozart avec le concert du 9 août proposé par les Paladins. Nous avons la chance d’accueillir Karine Deshayes, une grande mezzo-soprano ». Les Paladins et ses 21 musiciens viennent pour la première fois, tout comme The Sixteen, ensemble anglais avec un programme baroque et contemporain de chants dédiés à la Vierge, qui n’avait pas pu venir l’année dernière. L’ensemble Amarillis est la troisième nouveauté, avec la venue d’une autre grande figure, la soprano Patricia Petibon.

Une acoustique extraordinaire

Le festival, réputé pour proposer des airs baroques, ne se cantonne pas au XVIIe siècle. « Il y en a pour tous les goûts. Cette année, les musiques ne sont pas compliquées. Ce sont des airs que les gens connaissent ». En plus, « Lessay a une acoustique extraordinaire. Vous mélangez musique et architecture. C’est un moment très agréable, même pour les gens non mélomanes« .

Nouveauté de 2022, « une journée sera organisée au mois de juin, en amont du festival, pour faire découvrir la musique classique ».

Voir l’article original

Post navigation