Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Actualités

Mozart et Charles Quint à Lessay

Mozart et Charles Quint à LessayPour la grand-messe de Requiem de Charles Quint, le chef Simon-Pierre Bestion dispose la scène au milieu de la nef. Les 35 interprètes de l’ensemble “La Tempête” déambulent dans l’abbatiale parmi le public, ravi et tout ouï. –  Jacques Dudouit

 

Vendredi 26 juillet, le coordinateur artistique Charles Brossillon a présenté le 3e concert de la 26eédition des Heures musicales.

L’abbatiale a accueilli le violoniste David Grimal et son ensemble “Les Dissonances” pour un concert exceptionnel puisqu’il a interprété trois concertos pour violon dans la soirée.

David Grimal a mis à l’honneur un compositeur, le plus connu d’entre tous, Wolfgang Amadeus Mozart ! Le soliste français a exprimé tout son talent et sa fougue, soutenu et porté par son ensemble qui a la spécificité de jouer sans chef d’orchestre.

Ce concert a permis de s’évader dans les libertés de Mozart.

Mardi 30 juillet, quelque 400 mélomanes ont applaudi l’ensemble vocal et instrumental “La Tempête” dirigé par Simon-Pierre Bestion avec une mise en scène originale. Les 35 interprètes se sont déplacés dans l’abbatiale autour d’un podium placé au milieu de la nef. Une façon de plonger le public dans la grand-messe de Requiem pour Charles Quint. Héritier des Flandres, des Pays-Bas, de l’Autriche et de l’Espagne, le jeune empereur, venu de Bruxelles, découvre la Castille à 19 ans.

Lassé, il abdique en 1555 et se retire au monastère de Yuste où il meurt trois ans après. Simon-Pierre Bestion imagine son oraison funèbre avec les musiques de son empire étendu, tantôt posées tantôt enjouées, d’inspiration espagnole, flamande, portugaise, mozarabe, française… Un régal !

 

Voir l’article original

 

 

Post navigation