Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Links

Bach avec l’Ensemble Desmarest

Logo Ouest France

                       L'ensemble Desmarest.
Vendredi 5 août, l’ensemble Desmarest, a interprété trois concertos de Jean-Sébastien Bach, dont le concerto pour deux violons en ré mineur, au programme du Café de M. Zimmermann, à l’abbaye. Le groupe a été fondé en 2012 et se compose de sept jeunes musiciens, dirigés par Ronan Khalil.

Café Zimmermann est le nom d’un établissement de Gottfried Zimmermann qui se situait à Leipzig, où chaque semaine, était donné un concert par le Collegium musicum, ensemble fondé par Telemann et dirigé par Johann Sebastian Bach, entre 1729 et 1739. L’ensemble Desmarest, composé de violons, alto, violoncelle et violone et avec Ronan Khalil, au clavecin, a mis en valeur la musique de Bach via ces trois concertos. Rappelé par le public l’ensemble a joué, en bis, le premier mouvement du concerto pour deux violons.

Mardi 9 août, un concert sera donné par l’ensemble Voces8, grâce au mécénat privé de Michael et Sally Payton. Cet ensemble, fondé par Paul Smith est un des principaux ensembles vocaux britanniques. Son répertoire va des polyphonies anciennes au jazz, en passant par des arrangements populaires.

Ils feront voyager le public à travers les époques et les différentes cultures vocales européennes (Angleterre, Italie, France, Russie etc.) en interprétant des morceaux de grands compositeurs tels que Gibbons, Tallis, Britten, Praetorius, Mendelssohn, Rachmaninov, Monteverdi, Grabrieli ou encore, Fauré.

Mardi 9 août, concert de l’ensemble Voces8, à 21 h, à l’abbaye de Lessay. Renseignements au 02 33 45 14 34.

Voir l’article original

Pour Ouest France, les Talens Lyriques ont enthousiasmé le public

Logo Ouest France

 

  • Les Talens lyriques ont enthousiasmé le public.
    Les Talens Lyriques

Mardi soir, l’ensemble Les Talens lyriques sous la direction de Christophe Rousset, se sont produits en l’abbatiale, dans le cadre du festival des Heures musicales de l’abbaye de Lessay, devant une salle comble. Jean-François Le Grand, en accueillant le public, a demandé qu’une minute de silence soit respectée après le drame de Saint-Etienne-de-Rouvray. « L’assassinat d’un prêtre dans une église est quelque chose d’horrible et d’abominable. C’est à l’opposé des valeurs de tolérance, de respect et d’amour » a-t-il souligné. Le Salve Regina et le Stabat Mater qui seront donnés ce soir sont dédiés à la mémoire des victimes de ce matin (mardi, NDLR), et plus largement à toutes les victimes de par le monde. »

Le public debout a chaleureusement salué l’interprétation des artistes, ainsi que la performance vocale des deux cantatrices : Delphine Galou, contralto et Marie Arnet, soprano.

Vendredi 29 juillet, à 21 h, le Quatuor Girard, interprétera le quatuor opus 59 n° 1 de Beethoven et le quatuor La Jeune fille et la mort, de Schubert. Ce quatuor est invité dans de prestigieux festivals en France. Il est régulièrement sollicité par France musique et Radio classique et collabore avec Jean-François Zygel.

Voir l’article original

Les voix corses ont envoûté les Heures musicales

Logo Ouest France

  • Le groupe A Filetta.
    Le groupe A Filetta. | 

Vendredi soir, le public est venu en nombre à l’abbatiale pour écouter les voix envoûtantes du groupe Corse A Filetta, composé de six solistes. « Ce groupe a été créé en 1978, par un agriculteur et un instituteur qui avaient 23 et 25 ans, afin de sauver le patrimoine oral polyphonique qui était en train de disparaître. Ils chantent la tradition corse », indiquait Jean-François Le Grand en accueillant le public. « Nous avons tenu à perpétuer la tradition tout en la rendant vivante par le biais de la composition. Notre répertoire aujourd’hui est composé à 99 % de compositions », explique Jean-Claude Acquaviva, arrivé dans le groupe en 1978, à l’âge de 13 ans. A Filetta a été sollicité par Bruno Coulais pour ses musiques de films (Himalaya,Le peuple migrateur etc.) et a participé à trois créations chorégraphiques avec les ballets de Monte Carlo, au théâtre de la Monnaie à Bruxelles, et Puz/zle créé à Avignon.

Vendredi, ils ont interprété dix-huit chants, dont certains poèmes de Louis Aragon et Fernando Pessoa, mis en musique. Le public a chaleureusement applaudi leur prestation.

Mardi 26 juillet, à 21 h, Les Talens lyriques, sous la direction de Christophe Rousset, donneront un concert intitulé Stabat mater, avec des oeuvres de Pergolesi (Salve regina en fa mineur et Stabat mater) et de Leonardo Léo (Salve regina). Renseignement et réservation au 02 33 45 14 34.

Voir l’article original

Salle comble pour le concert Mozart solennel

Logo Ouest France

« Nous avons ouvert ce festival dans la gravité et l’émotion, par rapport aux victimes de Nice. Nous pensons encore à elles », confiait, mardi soir, Olivier Manteï, président l’association des Heures musicales de l’abbaye de Lessay. Il a aussi rendu hommage à Edme Jeanson, créateur de ce festival et à son épouse Daniella, tous deux aujourd’hui disparus. Jean-François Le Grand s’est associé à cet hommage.

Le deuxième concert de ce festival était donné par le choeur Accentus et Insula orchestra sous la direction de Laurence Equilbey, devant une salle comble. Ils ont rendu hommage à Mozart, en interprétant avec fougue et passion Les Vêpres solennelles d’un confesseur (un opéra religieux) et la Messe du couronnement. Ce fut un grand moment de musique, auquel le public a répondu par de grands applaudissements. Rappelés, les 65 musiciens et choristes ont interprété l’Alleluia de Buxtehude pour le plus grand plaisir du public.

Vendredi 22 juillet, à 21 h, à l’abbaye de Lessay. Au programme, des polyphonies Corses avec l’ensemble A Filetta, l’un des groupes phare du chant en Corse. Renseignements et réservations au 02 33 45 14 34.

Voir l’article original

Le festival des Heures musicales de l’abbaye est de retour

Logo Ouest France

  • L’abbaye de Lessay accueille, depuis 23 ans, un prestigieux festival de musique classique. Cette année, dixconcerts sont programmés du 15 juillet au 16 août. | 

Le festival des Heures musicales de l’abbaye est de retour. Créé en 1994, par l’Associationdes heures musicales, ce festival accueille chaque été une dizaine de concerts.

Cette année, dix concerts prestigieux sont programmés pour la 23e édition et auront lieu chaquemardi et chaque vendredi, à 21 h, dans l’abbatiale, du 15 juillet au 16 août. Par ailleurs, depuisl’année dernière, un atelier de chant choral est proposé pendant la saison, pour enfants à partir de12 ans et adultes. Il aura lieu lundi 8 août, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 16 h 30, avec PaulSmith, membre du choeur Voces 8, en collaboration avec Frances Hook, chef de choeur. Lesparticipants seront invités à assister à la répétition et au concert de Voces 8, mardi 9 août.

Programme

Vendredi 15 juillet. Les maîtres du motet français, par l’ensemble des Arts florissants, sous ladirection de Paul Agnew, avec des oeuvres de Sébastien de Brossard (Retibute sevo tuo,Miserere mei deus, Stabat mater) et Pierre Bouteiller (Messe pour les défunts).

Mardi 19 juillet. Accentus, insula orchestra, sous la direction de Laurence Equilbey : Mozartsolennel, Vêpres solennelles d’un confesseur et Messe du couronnement.

Vendredi 22 juillet. Castelli, polyphonies Corses.

Mardi 26 juillet. Les Talens lyriques, sous la direction de Christophe Rousset, oeuvres desPergolesi (Slave reginaen fa mineur, Stabat mater) et Leonardo Leo (Salve régina).

Vendredi 29 juillet. Quatuor Girard, avec des oeuvres de Beethoven (quatuor opus 59 n°1) ;Franz Schubert (La jeune fille et la mort en ré mineur D810).

Mardi 2 août. Trio Escaich, Druet, La Marca ; cantus de Vivaldi à Escaich, avec Thierry Escaich àl’orgue, Isabelle Druet au chant mezzo-soprano, Christian-Pierre La Marca au violoncelle.

Vendredi 5 août. Ensemble Desmarest, sous la direction de Ronan Khaul (clavecin) de J-S Bach(concertos pour clavecin, ouverture pour deux violons).

Mardi 9 août. Ensemble Voces 8, The Cradle to the cross (Cantate domino de Monteverdi, PieJesu de Gabriel Fauré, Miserere mei de Gregorio Allegri).

Vendredi 12 août : Concerto Köln avec Cordula Breuer, traverso et Lorenzo Alpert basson,Passionne italiana oeuvres de Vivaldi, Albinoni, Galuppi, Castrucci, Manfredini, FrancescoGeminiani.

Mardi 16 août. Le Cercle de l’harmonie, sous la direction de Jeremie Rhorer. Symphonies n° 39,40, 41 de Mozart.

Renseignements et réservations au 02 33 45 14 34. Inscriptions [email protected], pour l’atelier de chant choral.

Voir l’article original

La nouvelle édition 2016 se prépare ….

Logo Ouest France

En juillet 2014, l'orchestre le Concerto Köln se produisait en l'abbatiale. Il revient, cette année, le 12 août.

                         En juillet 2014, l’orchestre le Concerto Köln se produisait en l’abbatiale. Il revient, cette année, le 12 août. 

Le festival Les Heures musicales de l’abbaye de Lessay revient. Onze concerts, sur dix séances, sont programmés les mardis et vendredis soir, du 15 juillet au 16 août.
« 2015 a été marquée par des investissements pour développer ce festival. L’objectif est de lui donner une notoriété de plus en plus grande. Onze concerts sont prévus, du 15 juillet au 16 août, dans l’abbatiale. Ils auront lieu chaque mardi et vendredi. Le 22 juillet, nous accueillerons un ensemble corse. C’est une exclusivité », a indiqué Olivier Manteï, président des Heures musicales.

Un site internet a été mis en place, l’an dernier. Cette année, il sera possible de commander, en une seule fois, plusieurs concerts, avec la mise en place d’un panier. Les cotisations de membres et de bienfaiteurs passent à 25 € pour les membres et à 120 € pour les bienfaiteurs. Elles donnent droit à l’information, en avant-première, des programmes ; à l’ouverture de la billetterie une semaine avant le grand public ; à un tarif réduit pour les concerts ; et en plus, à un emplacement privilégié, dans les quatre premiers rangs après les officiels, et au livret des concerts pour les bienfaiteurs. Cette année, cinq zones de tarifs ont été déterminées. Ils sont dégressifs en fonction des emplacements des quatre premiers rangs aux derniers.

Programmes : (sous réserve de modifications) : Les arts florissants, 15 juillet, Maîtres des mottets français avec Sébastien Brossard et Pierre Bouteiller, sous la direction de Paul Agnew : Accentus et Insula orchestre, 19 juillet, Mozart solennel : Les vêpres d’un confesseur, messe du couronnement. sous la direction de Laurence Equilbey ; A. Filleta, 22 juillet ; Castelli, Polyphonies corses. Les talents lyriques, 26 juillet, Stabat mater, Pergolèse, Léonardo Léo, sous la direction de Christophe Rousset ; Quatuor Girard, 26 juillet, Haydn et Schubert. Thierry Escaich,
2 août ; Christian Pierre Lamarca, violoncelle ; Thierry Escaich, orgue et Isabelle Druet, chant. Ensemble Desmarests, 5 août, J-S Bach, sous la direction de Ronan Khalil. Voces, 8, 9 août. Concerto Köln, 12 août, Passione italiana avec Vivaldi, Albinoni, Galupp, Castrucci, Manfredini et Geminiani. Le cercle de l’harmonie, 16 août, Mozart, sous la direction de Jérémy Rhorer.

 

Voir l’article original

Bilan de la 22ème édition

Logo Ouest France

En 2015, 4 082 billets ont été vendus, soit une fréquentation en hausse de 10 %. Les recettes ont été de 265 276€ et les dépenses de 288 488 €, dont 227 008 € pour les cachets des artistes (charges, frais et locations d’instruments). « Nous recevons des soutiens publics et privés indispensables, mais ils sont fragiles et en baisse », a souligné le président.

Un accueil sous tente pour une restauration conviviale a été créé ainsi qu’un nouveau site internet (www.heuresmusicalesdelessay.com). Un atelier de chant avec des artistes a été mis en place et sera renouvelé cette année. Un hommage a été rendu à Marie-Agnès Legoubey pour tout le travail qu’elle a accompli en tant que vice-présidente de l’association, depuis la création du festival Les heures musicales, en 1993. Elle a décidé de quitter sa fonction.

Voir l’article original

Fin du festival 2015 avec Pygmalion dans Ouest France

Logo Ouest France

Vendredi soir, l’abbatiale était comble pour le dernier concert donné dans le cadre du festival des Heures musicales de l’abbaye de Lessay.

Olivier Manteï, président, a tenu à remercier « toutes les personnes qui s’impliquent dans la réussite de ce festival », et a évoqué une pensée pour Edme Jeanson, créateur des Heures musicales, qu’il a présidé pendant de nombreuses années. « Il nous manque beaucoup et nous lui avons dédié ce festival. »

Dix concerts prestigieux se sont succédé, depuis le 17 juillet, tous avec autant de succès. La saison s’est terminée avec le choeur de l’Ensemble Pygmalion, sous la direction de Raphaël Pichon. Cet ensemble, créé en 2006 par Raphaêl Pichon, réuni un choeur et un orchestre sur instruments anciens, qui se produisent ensemble ou séparément, comme ce vendredi. Celui-ci est régulièrement invité aux Heures musicales depuis 2010, et se produit aussi dans d’autres festivals prestigieux.

Vendredi, 38 artistes étaient sur scène pour interpréter des oeuvres de Brahms, Schutz, Mendelssohn, et une oeuvre sacrée immense : un requiem Allemand de Brahms. pour choeur, deux solistes et deux pianos, (version de Londres en 1869). Le public, debout, a salué la prestation de l’ensemble par de chaleureux applaudissements et en rappelant les musiciens sur scène.

Voir l’article original