Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Correspondances

Fondé à Lyon en 2009, Correspondances réunit sous la direction du claveciniste et organiste Sébastien Daucé une troupe de chanteurs et d’instrumentistes, tous spécialistes de la musique du Grand Siècle. En quelques années d’existence, Correspondances est devenu une référence dans le répertoire de la musique française du XVIIè siècle. Sous les auspices des correspondances baudelairiennes, l’ensemble donne aussi bien à entendre une musique aux sonorités qui touchent directement l’auditeur d’aujourd’hui qu’à voir des formes plus originales et rares tels que l’oratorio ou le ballet de cour portés à la scène.

L’attachement de l’ensemble autant à faire revivre des compositeurs à la renommée déjà confirmée qu’à revivifier l’image de musiciens peu connus aujourd’hui mais joués et plébiscités en leur temps a donné naissance à quatorze enregistrements salués par la critique : Chocs de Classica, ffff de Télérama, Diapasons d’Or, Prix de la Critique Allemande du Disque, Echo Preis du World Premiere Recording of the Year 2016, Editor’s Choice de Gramophone, Opera Recording of the Year 2016 pour Limelight Magazine, Prix Charles Cros…

Tous ces enregistrements témoignent des fondamentaux de l’ensemble et de l’esprit de découverte qui y prévaut : avec Marc-Antoine Charpentier pour “O Maria !” (2010), les “Litanies de la Vierge” (2013) la “Pastorale de Noël et O de l’Avent” (2016), “La Descente d’Orphée aux Enfers” (2017) ou ses Histoires Sacrées (2019), Antoine Boesset avec “L’Archange et le Lys”, (2011), Etienne Moulinié et ses “Meslanges pour la Chapelle d’un Prince” (2015), Henry du Mont dans “O Mysterium” (2016), Michel-Richard de Lalande dans ses “Leçons de Ténèbres” avec Sophie Karthäuser (2015), ou encore “Perpetual Night”, explorant la naissance de la monodie anglaise au 17ème siècle avec l’alto Lucile Richardot (Choc Classica de l’année 2018, Diapason d’Or de l’année 2018, ffff Télérama, Diamant d’Opéra Magazine, Prix de la critique allemande du disque 2018, Prix Caecilia 2018 de l’Union de la presse musicale belge). Fruit d’un travail de recherche de trois ans, la reconstitution exceptionnelle de la partition du Ballet Royal de la Nuit a permis de redécouvrir un moment musical majeur du XVIIè siècle, jusqu’alors inouï et qui inaugura le règne du Roi Soleil. Après le succès public et critique du Concert Royal de la Nuit (harmonia mundi, 2015), l’ensemble a retrouvé ce spectacle extraordinaire en 2017 au théâtre de Caen, dans une mise en scène contemporaine de Francesca Lattuada La captation de ce spectacle hors-normes est parue dans un coffret rassemblant enfin l’intégralité de la musique.

 

Correspondances est en résidence au théâtre de Caen. Il est ensemble associé à l’Opéra et la Chapelle du Château de Versailles, au Musée du Louvre et au Théâtre de l’Aquarium à la Cartoucherie.

Correspondances est soutenu par le Ministère de la Culture – DRAC Normandie, la Région Normandie, la Ville et le théâtre de Caen.
La Caisse des Dépôts et Mécénat Musical Société Générale sont grands mécènes de l’ensemble Correspondances. L’ensemble est aidé par la Fondation Musica Solis qui réunit des mélomanes actifs dans le soutien de la recherche, de l’édition et de l’interprétation de la musique du XVIIème siècle. Il reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français, du Bureau Export, de l’Adami, de la Spedidam et de la SPPF pour ses activités de concert et discographiques.
L’ensemble est membre de la FEVIS et du Profedim.

www.ensemblecorrespondances.com | facebook | twitter | youtube

 
Photo ©MolinaVisuals



En concert cette année aux Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay :