Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay

Jean-François Verdier

Jean-François Verdier mène une double carrière de chef d’orchestre et de soliste.

Considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes européens, « super-soliste » de l’Opéra National de Paris, il est lauréat des concours internationaux de Tokyo, Wien, Colmar, et Anvers. Il est également invité à jouer avec le Concertgebouw d’Amsterdam. Il joue sous la direction des plus grands chefs : Bernstein, Ozawa, Boulez, Gergiev, Salonen, Nagano, Jordan, Dohnanyi, Muti… Ses partenaires sont Barbara Bonney, Pierre Laurent Aimard, Emmanuel Pahud, le Quatuor Debussy, François Leleux, les solistes des Philharmonies de Berlin et de Vienne… Il enseigne au CNSM de Paris depuis 2001.

Il est aussi un chef d’orchestre à la carrière déjà brillante. Prix Bruno Walter du Concours international de Lugano en 2001, c’est avec les précieux conseils de chefs comme Armin Jordan et Kent Nagano – dont il a été l’assistant – qu’il débute ce nouveau parcours. Chef associé de l’auditorium de Dijon (2004-2006), Chef résident de l’Orchestre national de Lyon (2008-2010), il est directeur artistique de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté depuis 2010.
Il est désormais sollicité par les grandes scènes lyriques et symphoniques internationales:
Opéra Bastille à Paris, Madrid, Munich, Montréal, Moscou, Luxembourg, Berne, Bruxelles, Tokyo, Nagoya… il est aussi l’invité régulier des orchestres nationaux français: Lyon, Capitole de Toulouse, Bordeaux, Île de France, Montpellier, Nantes… Il collabore ainsi avec de grands artistes : Susan Graham, Rolando Villazon, Ludovic Tézier, Isabelle Faust, Jean-François Heisser, Inva Mula, Béatrice Uria Monzon, Régis Pasquier, Laurent Korcia, Emmanuel Rossfelder, Nemanja Radulovic…

En juillet 2011, il a dirigé « les Enfants du paradis » à l’Opéra National de Paris, retransmis en direct dans des centaines de cinémas à travers le monde.

En 2012, il a reçu un grand prix du disque pour son enregistrement de « la première fois que je suis née » de MODupin, avec l’Orchestre national d’Ile de France, et un « coup de cœur » de l’Académie Charles Cros pour son propre conte musical « Anna Léo et le gros ours» enregistré avec l’Orchestre Victor Hugo. Il est membre du jury du célèbre concours international de chefs d’orchestre de Besançon. Il est aussi Chevalier des arts et lettres.


En concert cette année aux Heures Musicales de l'Abbaye de Lessay :